Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu ayant eu le plus de réputation depuis le 19/12/2018 dans toutes les sections

  1. 15 points
    BenDeR

    Bonne Année 2019 sur GTANF et merci pour tout !

      Bonne année 2019 à tous ! Que cette nouvelle année soit synonyme de santé, bonheur et prospérité. On espère que vous aurez pris de nouvelles résolutions pour l'année qui commence et que celles-ci ne se traduiront pas qu'en pixels !   L'année 2018 aura été une année un peu particulière, puisque pour la première fois en 5 ans, Rockstar aura sorti un nouveau jeu : Red Dead Redemption 2, ainsi que son mode en ligne : Red Dead Online (actuellement en bêta). 2019 sera l'occasion de voir les premières mises à jour de contenu pour le jeu.   Faits marquants de 2018 : GTA V devient le produit de divertissement le plus rentable de tous les temps et atteint les 100 millions de copies vendues GTA IV fête ses 10 ans Sortie de Red Dead Redemption 2 et Red Dead Online (bêta) Red Dead Redemption 2 devient le jeu le mieux noté sur PlayStation 4 & Xbox One selon Metacritic JeyM devient administrateur sur GTANF À venir en 2019 : Des mises à jour pour Red Dead Online et GTA Online   ***   Cet article est aussi l'occasion pour moi de vous dire merci. Merci d'avoir fait de GTANF ce qu'il est devenu aujourd'hui : un réseau d'adeptes de Rockstar Games, partageant quotidiennement leur passion pour les séries Grand Theft Auto et Red Dead. Merci à tous les acteurs qui ont contribué à l'essor du réseau au fil des années et à ceux qui continuent toujours d'y contribuer. Merci aussi à vous, chers membres et lecteurs, qui donnez une raison à GTANF de continuer à exister. Le réseau demeure, à ce jour, la référence francophone sur la série Grand Theft Auto.   Lors de mon inscription ici en 2005, je n'aurais jamais imaginé qu'un jour la communauté regrouperait près de 80 000 membres et que plus de 150 000 000 visiteurs navigueraient sur les pages du réseau. Nos réseaux sociaux ont connu un véritable essor durant les dernières années ; notre page Facebook compte désormais près de 60 000 adeptes et notre page Twitter près de 8000 abonnés. Notre serveur Discord, ouvert depuis maintenant plus d'un an, compte plus de 700 membres à son actif et accueille presque quotidiennement de nouveaux joueurs. Du côté de YouTube, nous en sommes actuellement à 3000 abonnés et souhaitons augmenter ce nombre en continuant à vous offrir du contenu de qualité dans les mois et années à venir.   Aujourd'hui, c'est la tête haute que je quitte mon poste d'administrateur que j'assume depuis près de 10 ans, fier d'avoir permis à GTANF d'évoluer dans la bonne direction, fier aussi d'avoir pu partager avec vous ma passion pour les jeux de Rockstar Games. Même si ma vie personnelle et professionnelle ne me permettent plus d'assumer la gestion de GTANF, soyez assurés que le réseau demeure entre de bonnes mains et qu'il a encore de longues années devant lui.   À tous, je vous souhaite une bonne année 2019, et comme on le dit si bien au Québec : « lâchez pas la patate ! »   Cordialement,   Au nom de l'équipe.
  2. 10 points
    BenDeR

    Qu'est-il advenu de la Bravado Banshee 2013 ?

      Ceux qui ont suivi la campagne marketing de GTA V se souviennent peut-être de la Bravado Banshee 2013, annoncée en août de la même année, et conçue en collaboration avec West Coast Customs. La voiture est en fait une Dodge Viper SRT-10 2006, modifiée pour ressembler à son homologue dans GTA V. Rockstar avait d'ailleurs organisé un concours pour permettre aux fans de gagner ce véhicule, dont le prix était estimé, à l'époque, à 180 000 $ US.   En mai 2014, nous avions réalisé une interview avec Austin Parker (alias Bonqo Kill), le gagnant de la voiture. Ce dernier avait notamment annoncé que le véhicule serait mis en vente dans un avenir proche. Quelques jours plus tard, on découvrait la Banshee listée sur eBay au prix de 170 000 $ US. Il aura cependant fallu attendre jusqu'au début 2015 avant qu'elle ne trouve un acheteur pour la modique somme de 45 200 $ US, soit plus de 120 000 $ US de moins que le prix de vente original.   Vidéo promotionnelle dans laquelle Austin Parker (alias Bonqo Kill), gagnant de la Bravado Banshee 2013, ainsi que sa mère Cheryl Parker, vantent les prouesses du fameux bolide.   En août de cette année, la voiture a été vendue sur Mecum Auctions, un site de ventes aux enchères, pour la somme de 30 800 $ US.   La Banshee a de nouveau été mise sur le marché il y a quelques jours, cette fois-ci par Texas Hot Rides. On y apprend notamment que le véhicule aurait parcouru jusqu'à maintenant un peu moins de 8200 miles, soit près de 13 200 km, ce qui est somme toute une distance très faible pour une voiture âgée de 5 ans. Aussitôt mise en vente, la Bravado Banshee 2013 a été vendue au prix de 62 991 $ US, ce qui en fait un très beau cadeau de Noël pour son acheteur ou pour la personne à qui elle est destinée.   Ceux qui souhaitent acquérir cette voiture unique devront rester à l'affût, car l'histoire nous apprend qu'elle sera de nouveau mise en vente dans un avenir pas trop lointain. Se retrouvera-t-elle un jour à l'extérieur du continent américain ? Mystère...     Lien : Texas Hot Rides
  3. 10 points
    Manhattan

    The NoLimit™

  4. 7 points
    Vikingix

    The NoLimit™

    puta** y'avait du level pour Noël sur ce forum... Comme je suis masochiste, j'ai lu tous ces échanges plus consternant les uns que les autres. Et au final, la chose qui me choque le plus, c'est qu'on en soit à juger les autres en fonction de leur salaire et de leur niveau d'étude. Ceux qui en sont encore à ce stade n'ont rien compris à la vie
  5. 7 points
    Yan22

    The NoLimit™

    Sinon si vous êtes si matures que ça vous pouvez juste arrêter d'en rajouter. Ça va pour tous.
  6. 7 points
    M3CSLdriver

    The NoLimit™

    Pourquoi faut toujours que ça parte en couille ces discussions et que les mères des protagonistes soit impliquées là dedans ? Quand on voit la faiblesse d’esprit du « débat » ici présent, je crois effectivement que c’était mieux quand le calme régnait ici et pas des p’tits soldats qui se prennent pour des chefs aux égos et chevilles surdimensionnés qui insultent tout le monde gratuitement et croient tout connaître de la vie de chacun, tout ça pour semer la zizanie ici et finalement montrer leur infériorité intellectuelle... affligeant...
  7. 7 points
    Liberty

    Saloon du Network - Red Dead Redemption 2

    Cela me parait être le moment idéal pour poster mon avis sur RDR2. Donc, si par le plus grand des hasards, ça vous intéresse, que vous avez du temps à perdre, dans les transports ou que vous vous faites simplement chier, voici ce que j'en pense, et je serais curieux d'avoir vos avis sur les points évoqués. Evidemment, un jeu qui a nécessité 7 ans de développement et qui a une durée de vie de plus de 80 heures ne pouvait pas avoir un avis qui tiens sur deux lignes. Pardonnez donc ce pavé ! Pour que ça passe mieux, je vous propose une expérience particulière, je vais mettre des musiques que vous devrez lancer afin d'être dans la même "émotion" que moi quand j'ai rédigé ces lignes (j'écoutais ces musiques pendant que j'écrivais, oui).-contient des spoils- Red Dead Redemption 2 est un jeu que je n’attendais pas, et pour être franc, à sa première annonce, j’étais sceptique. Cela s’explique par le fait que Red Dead Redemption est le jeu vidéo qui m’a le plus marqué dans mon histoire de gamer, c’est donc en toute logique qu’il figure en première position de mon top des jeux que je préfère, logique, c’est le seul qui y figure. Certes, j’aime et j’ai aimé d’autres jeux, cependant je n’ai pas « expérimenté » les autres jeux comme je l’ai fait avec RDR. Je joue la plupart des autres jeux comme on consomme un produit culturel basique, comme un film, une série. Dans le cas de RDR, c’était différent, j’ai vraiment vécu une aventure. Ce jeu m’a pris aux tripes. C’est le seul jeu pour lequel j’ai éprouvé tant d’émotions : des rires puis des pleurs. Cela est dû à une histoire prenante, des personnages attachants le tout à une époque et dans un environnement qui m’étaient alors nouveaux à cette époque. Continuez donc de lire après avoir lancé ça: Je pense que la force de ce jeu est son histoire et la manière dont elle est menée. John Marston, héros de cette histoire, est un hors la loi qui souhaite se ranger pour profiter de ce qui est maintenant important pour lui : sa famille. Il essaie alors de racheter sa liberté. Piégé par la Pinkerton, on lui promet en effet de le libérer s’il abat les anciens membres de sa bande. De manière générale, je jouais le jeu d’une manière semblable à un RPG, comme si je vivais ma propre vie, au point que je passais parfois des heures à jouer au poker au même endroit parce j’avais l’habitude de jouer avec les mêmes PNJ, à Armadillo. Je ne pouvais pas jouer ailleurs car je ne me sentais pas chez moi. Pour la petite anecdote, c’est sur RDR que j’ai appris à jouer au poker. J’avais de plus quelques routines, par exemple je me baladais un peu la journée, quand venait le soir j’allais au saloon pour ensuite passer la nuit à jouer au Poker avec mes voisins… Et parfois la journée aussi ! Au bout de 45 heures de jeu, j’arrive à la fin de la quête de John, il retrouve sa famille et peut enfin se reposer et se consacrer entièrement à sa femme et son enfant. On se sent apaisé, sauf que cela ne dure pas. Après avoir tâté du bout des doigts le bonheur, John se retrouve à nouveau confronté à la Pinkerton, et cette fois, c’est pour la dernière fois. Je me souviendrais probablement toujours de cette scène, ce moment où John est seul dans la grange, sachant que son heure est venue (ici, le joueur aussi le sait), il prend alors une dernière inspiration, pousse la double porte battante pour ensuite finir au sol, criblé de balles. Un peu plus tard, son fils se venge et abat Edgar Ross, l’agent responsable de la mort de son père. Enfin, le générique se lance avec la musique « Deadman’s gun » de Ashtar Command. A ce moment-là, je ne vais pas mentir, j’ai pleuré, et ce pour plusieurs raisons : La mort de Marston était pour moi une injustice, on a vécu son histoire et on sait qu’il a tout fait pour se racheter, qu’il s’efforçait à devenir quelqu’un de bien, il ne méritait pas de mourir, surtout qu’il avait rempli sa part du marché. Ensuite, sa mort marquait la fin des routines que j’avais, plus de poker avec les amis d’Armadillo, plus de promenades en cheval que j’avais l’impression de partager avec le héros, et puis je repensais aussi à tous les bons moments que j’ai passé durant cette aventure, qui prenait fin de manière tragique sous mes yeux. Le tout sur une musique magnifique mais triste. Cette fin m’a travaillé pendant bien trois jours. C’est là la force de ce jeu selon moi, il a eu la puissance de me marquer si profondément, que je ressens à nouveau cette tristesse en écrivant ces lignes. Ce jeu est un chef d’œuvre. C’est pourquoi j’étais assez mitigé lors de l’annonce de la suite de ce jeu. En effet, pour moi, faire un RDR 2 revenait à faire un « Titanic 2 », c’est-à-dire que je ne concevais pas qu’on puisse faire une suite à ce chef d’œuvre, d’autant plus que l’histoire était bien ficelée. Par la suite, j’avais peur d’un effet « Le Roi Lion 2 », c’est-à-dire qu’on essaie de faire une suite à un chef d’œuvre mais qui ne sera pas aussi mémorable. Je n’étais donc pas hypé par ce jeu et à vrai dire, « je l’attendais au tournant ». Continuez donc de lire après avoir lancé ça: J’ai donc joué à RDR 2 et l’ai complété en –environ- un peu moins de 100 heures. A vrai dire, ce jeu m’a surpris, dans tous les sens du terme. Commençons par les graphismes : Oui, le jeu est splendide, techniquement comme visuellement, notamment grâce à une diversité d’environnements impressionnante. De la montagne à la plaine en passant par le désert, avec chacun leurs propres spécificités : végétations, animaux, reliefs... De manière générale le monde de RDR2 est vivant et cohérent. Il y a toujours de l’animation et lorsqu’on se ballade, on tombe quasiment systématiquement sur quelqu’un qui a un problème ou nous propose une interaction. J’ai aussi beaucoup apprécié le fait que, juste en croisant des gens, on pouvait avoir des missions récurrentes avec eux, et mieux encore, que lorsqu’on aidait des inconnus, parfois, on était amené à les recroiser par hasard, moment dont ils profitent pour nous remercier. Sans oublier les villes qui sont pleines de vies. Même si j’ai été déçu de Saint Denis, qui n’a rien à envier aux petits villages en termes d’animations et d’activités… Là où c’est moins bon, c’est au niveau du gameplay. Le gameplay est dans l’ensemble moyen. Surtout au niveau des déplacements à cheval. C’est un vrai cauchemar lorsqu’il s’agit de se déplacer avec le cheval lorsqu’il y a des obstacles sur la route. Parfois celui-ci les évites, parfois il saute par-dessus, mais d’autres fois il va simplement buter contre. Mon cheval a trébuché plus d’une fois sur un caillou ne faisant pas un cinquième de sa hauteur. Le pire, c’est quand je m’aventure avec dans la forêt ou que je quitte le chemin de terre. C’est bien simple, je ferme les yeux et je prie. En effet, le cheval n’en fait qu’a sa tête. S’il veut éviter un arbre par la gauche, mais que vous souhaitez aller à droite, deux choses vont potentiellement se produire : La première, la volonté du cheval l’emporte sur la vôtre et vous esquivez l’arbre sur la gauche, sauf que votre joystick est encore orienté vers la droite, ce qui vous envois dans un autre arbre qu’ici le cheval se gardera bien d’éviter. La deuxième éventualité : le cheval va vouloir faire un compromis et va donc vous envoyer dans l’arbre. D’ailleurs, en parlant de cheval, j’aimerais accorder quelques lignes sur ce réalisme à taux variable dont le jeu fait part. Notamment lorsqu’il est question de la mort de votre cheval. Alors je comprends qu’on veuille faire réaliste en rendant toute mort définitive. Mais pourquoi, quand je meurs en même temps que mon cheval, un autre cheval apparaît, que je ne connais ni d’Adam ni d’Eve et qui porte, en plus de ça, la selle de mon cheval mort. Serait-ce un cadeau des Dieux ? Autant qu’ils me rendent mon cheval mort…. Mais vivant. Autre soucis, mais manette oblige, la visée automatique est très aléatoire. D’abord dans la sélection des ennemis, parfois la visée se lock sur un ennemi à plus longue portée que celui qu’on souhaitait initialement viser, qui lui était plus près. Alors oui, je pouvais la désactiver, mais en visée libre au joystick, c’est beaucoup moins agréable qu’avec une souris. Ce que je faisais la plupart du temps, c’est que j’activais le sang-froid juste le temps de positionner manuellement le viseur sur la tête de l’ennemi et tirer. D’ailleurs, en parlant de tirs, j’ai trouvé très gênant le système de tir avec certains fusils (fusils à verrou par exemple), en effet, il faut appuyer sur la gâchette une fois pour tirer avec l’arme, mais encore une fois pour armer l’arme à nouveau. Si on oublie, on tirer dans le vent puisque aucune balle ne sort, et si on se précipite en appuyant plusieurs fois pour que le personnage se dépêche, le coup part « tout seul », et on se retrouve dans la situation initiale, à savoir, réarmer l’arme. Certes, ça ne m’arrivait pas systématiquement, mais au moins une fois par gunfight, puisque je jouais 80% du temps avec le fusil à verrou. Sinon, pour les fights au corps à corps, je dois admettre que le système de combat est assez prenant, il est vif et on sent que les coups sont donnés avec force. Je déplore cependant l’absence des coups de pieds. S’il y a bien quelque chose que j’ai apprécié dans le déroulement de l’histoire, c’est que celle-ci se passe essentiellement dans la partie des plaines et de la montagne, ce qui fait qu’à mesure que j’avançais dans le jeu, j’étais hypé par la zone désertique. Quelle déception arrivé à l’Epilogue, en me rendant compte qu’au final l’histoire a laissé une partie de la map complétement inutilisée. C’est bien simple, j’ai fini le jeu et éteint la console –pour une durée indéterminée- sans avoir exploré toute la partie sud-ouest. Un autre problème que cela a causé, c’est qu’au bout d’un peu plus de 60 heures de jeu, j’ai fini les quêtes « inconnus », « rencontres fortuites » et exploré tout ce que j’avais à explorer avant même d’avoir fini le jeu, j’ai donc été poussé à rusher les missions à partir de là. Détail que j’ai moyennement apprécié : la sensation qu’on est un enfant pour qu’à chaque mission les PNJ nous disent quoi faire. Je pense que cet effet aurait pu être évité de la manière suivante : Au lieu que ce soit le PNJ qui dise « va à l’échelle et attends mon signal », ce serait bien mieux que ce soit Arthur qui dise « J’vais monter à l’échelle et tu me dis quand t’es prêt ». Continuez donc de lire après avoir lancé ça: Enfin, je me dois d’aborder le système d’honneur. Dans RDR, le système était simple : tu fais du mal masqué, ton honneur ne bouge pas. Ici, quand bien même tu mets une cagoule, si tu commets une mauvaise action, ton honneur descend. On comprend au fil de l’histoire que cet honneur concerne et impact essentiellement Arthur et l’estime qu’il a de lui-même, ça va influer sur son comportement et la manière dont il appréhende les événements, et non sur la vision qu’ont les gens de lui. Mais alors, pourquoi ces répercutions sur les prix et les actions des PNJ vis-à-vis de lui en fonction de son honneur ? Comment les PNJ sont-ils censés savoir que c’est lui qui a tué un innocent, alors qu’il était masqué ? Surtout que certaines actions effectuées durant les missions n’ont pas d’impact sur l’honneur alors qu’effectuées en dehors des missions elles font baisser l’honneur. En parlant d’honneur, il me faut évoquer le système de prime que je ne comprends pas. L’histoire veut que nous soyons des hors-la-loi, alors pourquoi ai-je une prime EN PLUS que celle que je suis censé avoir ? Pourquoi puis-je payer ma prime ? Je paye la prime et c’est fini j’ai plus à fuir ? Sans parler des chasseurs de primes qui vous trouvent systématiquement lorsque vous faites un campement, même si vous êtes dans les montagnes. C’est d’ailleurs à cause de ce dernier point que j’ai arrêté de faire des campements (que j’appréciais particulièrement tant ils renforçaient l’immersion). Parlons maintenant du plus important, l’histoire. Le jeu nous fait vivre le déclin de la bande de Dutch, du point de vue d’Arthur. L’histoire prend donc place avant celle que l’on vit avec John. J’ai beaucoup aimé l’aspect de bande qui était bien mis en valeur. J’ai adoré les interactions qu’on pouvait avoir avec les différents membres, avec des dialogues qui évoluent en fonction de l’histoire ou bien des activités qu’on a faites avec eux. Je me souviens avoir fait une partie de dominos avec Mary-Beth et le lendemain (in-game), en la saluant elle a fait référence à la partie qu’on avait faite, en me charriant parce qu’elle avait gagné. D’ailleurs, à propos de Mary-Beth, j’ai vraiment pensé qu’il pourrait se passer quelque chose entre elle et Arthur, et bien pas du tout. J’étais même plutôt déçu de ne pas avoir plus d’interaction avec elle, et certaines autres filles du camp, qui sont souvent délaissées. Par contre, voir que systématiquement, lorsque je propose une partie de poker, Marston est toujours présent, ça m’a fait sourire parce que ça me rappelais les nombreuses heures que j’ai passé à jouer au poker dans le premier RDR, ça coïncidait donc bien avec l’image de passionné de poker que je lui avais donné. Dans cette aventure, Arthur décide de se ranger, tout en reconsidérant les décisions qu’il a prises par le passé. Cette remise en question est précipitée par le fait qu’il est atteint de la tuberculose, qu’il a contractée en frappant un homme. Personnellement, dès que je l’ai entendu tousser pour la seconde fois, j’ai su qu’il allait tomber malade. Parce qu’à la première toux, je me souviens avoir apprécié ce que je pensais être « un détail », mais quand c’est apparu une seconde fois, j’en ai déduit qu’il ne s’agissait plus d’un simple détail… Quelque chose d’important à souligner, c’est qu’au début de l’histoire, le jeu a réussi à faire baisser l’estime que j’avais pour John. On apprend qu’il a abandonné la bande une première fois, qu’il ne considérait pas Jack comme étant son fils et surtout, on sait que par la suite il va trahir une deuxième fois sa bande en exécutant tous ceux qui auront survécu jusque-là pour racheter sa liberté. Je trouve ça assez bien joué de la part de Rockstar de démystifier le héros du précédent opus, fallait le faire ! Au final, à mesure qu’on avance dans l’histoire, qu’Arthur développe de la sympathie pour John, mais aussi que John gagne en maturité, l’estime pour celui-ci revient au plus haut. Pour ce qui est du déroulement de l’histoire, je trouve ça un peu bancal que Dutch veuille systématiquement avoir plus d’argent, alors que rien qu’avec ce qui nous revient en part de chaque mission, on a largement de quoi vivre tranquillement pendant un moment. Surtout que je trouve qu’on n’a pas vraiment de quoi dépenser notre argent. Peut-être même qu’on a trop d’argent du coup ? Par ailleurs, j’avais lu dans certaines critiques que l’épilogue était jugé trop long. Personnellement, je trouve qu’il prend simplement trop de temps dans le récit général, presque 1/3. Mais en réalité, avec cet épilogue, consacré à la construction de l’intrigue de l’opus suivant, on se rend compte que la série Red Dead Redemption, c’est avant tout l’histoire de John Marston. Je regrette d’ailleurs qu’au final, avec cet épilogue, Arthur passe pour quelqu’un de secondaire. Et c’est d’ailleurs ce que j’avais remarqué dès le début du jeu. J’avais du mal à cerner le personnage, connaitre ses enjeux, ses motivations, afin de le jouer au mieux (Dans RDR1, on sait que Marston a une famille, qu’il essaie de retrouver en aidant la Pinkerton, c’est un gars qui souhaite se ranger). En fin de compte on en apprend que trop peu sur lui, au point qu’à la fin du jeu, on en sait plus sur John que sur Arthur. D’Arthur, on sait simplement au détour de deux conversations qu’il a eu une femme et un enfant qu’il a perdu. On sait aussi de par quelques missions qu’il a eu un amour de jeunesse. Il n’a pas d’ambition, si ce n’est d’être loyal à Dutch (on va en reparler plus tard). Dans le dernier chapitre cependant, on a tout de même une forme d’ambition, celle de la rédemption, comme pour John, une remise en question, une envie de faire ce qui est juste. Il consacre d’ailleurs ses derniers instants à protéger et sauver John. En revanche, j’ai adoré lire le journal d’Arthur, puisque celui-ci nous permets de comprendre comment les événements l’ont affectés, ses doutes, ses peines et ses joies. Mais alors, ce jeu m’a-t-il marqué ? Est-il à la hauteur du premier RDR ? Continuez donc de lire après avoir lancé ça: Et bien… C’est compliqué. Comme je l’ai dit plus haut, ce qui avait fait de RDR un chef d’œuvre selon moi, c’est la capacité du jeu à m’impacter émotionnellement, notamment par la mort tragique et injuste de John. Ici, la mort d’Arthur est prévisible, je regrette d’ailleurs qu’on n’accorde pas au joueur le temps de faire le deuil du personnage. Il meurt, cinématique de dix secondes, et on passe à la suite. Pas le temps d’être triste. De plus, la soundtrack de ce jeu est géniale, il y a de très bonnes musiques qui auraient pu être mises au moment de sa mort, mais en fin de compte on a juste droit à une version « High » de « May i stand unshaken », j’ai trouvé ça moyen. Pourtant, la musique a été particulièrement bien choisis à d’autres moments que j’ai adoré : quand Arthur revient au repaire de la bande sur l’air de « May i stand Unshaken », au retour de Guarma, mais aussi lorsqu’il revient au camp sur la musique « That’s the way it is », avant la mission « finale », c’était très beau. Si la mort d’Arthur ne m’a pas choquée, une des dernières phrases qu’il a prononcées m’a pourtant profondément marquée. Il s’agit du « I gave you all i had… I did. », adressé à Dutch (qui lui-même n’a pas su quoi répondre), alors qu’il s’apprête à trépasser. Cette phrase m’a marquée profondément, et j’y ai repensé pendant bien deux jours. Je n’étais pas triste, mais j’avais de la peine. Je disais plus haut que je reprochais à Arthur de ne pas avoir de réels buts et ambitions. C’est simplement parce qu’il a consacré sa vie à Dutch. Il a par exemple fait passer la bande avant sa vie de famille, ce qui a probablement causé la perte de sa femme et de son fils. Malheureusement, il se rend compte de ce à coté de quoi il est passé beaucoup trop tard, à l’aube de sa mort, ce qui explique pourquoi il aide John et place beaucoup d’espoirs en lui, afin qu’il ne reproduise pas les mêmes erreurs. J’ai aussi été marqué quand Micah et Dutch ont commencés à faire des plans et cacher des choses à Arthur, j’ai vraiment ressentis cette sensation de rejet. J’avais donc de la peine pour Arthur qui a basé toute sa vie sur la loyauté pour au final se faire abandonner. Ainsi, en se consacrant entièrement à Dutch, il est passé à côté de sa vie… Donc oui, ce jeu m’a marqué, peut-être pas autant que le premier RDR, mais bien plus que tous les autres jeux auxquels j’ai pu jouer. C’est pourquoi je le place en deuxième position de mon top de mes jeux préférés, ne comportant que deux jeux. J’ai appris il y a quelques jours que, selon des rumeurs, Rockstar prévoirait d’incorporer l’histoire de RDR1 à RDR2. Cela expliquerait d’une part la présence de la partie de la carte de RDR1 (et de sa non-exploitation), mais cela expliquerait aussi pourquoi l’épilogue prend autant de place dans l’histoire de RDR2. En plus, ça expliquerait pourquoi on n’a pas eu de remaster plus tôt et ça légitimerait le portage vers une version PC. Enfin, Rockstar donnerait une sacrée leçon à l’industrie du jeu vidéo en mettant en DLC un jeu complet remasterisé. Honnêtement, je pense qu’ils en sont capables, à voir s’ils le font payer (probablement), et si oui, à quel prix.
  8. 6 points
    Isyanho

    The NoLimit™

    C'est clair. Je suis prêt à cramer mes diplômes sur la place publique tellement ça n'a pas de valeurs intrinsèque pour moi, je préfère largement savoir/comprendre les valeurs humaines, morales, environnementales d'une personne que n'importe quel diplôme ou salaire sur cette planète, qu'on soit SDF, au SMIC ou milliardaire, l'humain dans son entièreté est au dessus de TOUTES ces créations (écoles, métiers, diplômes etc). Etant donné qu'une partie du système français évacue totalement des paramètres comme la passion, le plaisir, faire quelque chose qui a un sens pour nous etc on se retrouve avec des personnes qui n'ont de valeurs que de classement, de compétition et de jugement sur les autres. Mais souvent, ceux qui ont des problèmes avec les autres, ils ont avant tout des problèmes avec eux-mêmes, même si ils l'avoueront jamais ou par manque de conscience, c'est très souvent le cas. Je ne vise vraiment personne, on est que sur un forum et je connais la vie de personne ici, c'est simplement un débat que j'ai eu des milliers de fois et je trouve ça intéressant d'échanger sur le sujet... Et comme disais je sais plus qui : "Etre pauvre, ce n'est pas ne pas avoir d'argent, c'est de n'avoir que ça"
  9. 6 points
    Liberty

    The NoLimit™

  10. 6 points
    BenDeR

    Membres V.I.P. et V.I.P.+

    Bonjour, Certains l'auront peut-être remarqué ; il y a désormais un groupe V.I.P.+ sur les forums. Qu'est-ce qu'un membre V.I.P.+ ? Un membre V.I.P.+ est un ancien membre de l'équipe, qui y est resté pendant au moins 12 mois, et qui a contribué de façon significative à l'essor des forums et/ou du réseau. Une fois que ce grade a été attribué, il ne peut plus être perdu. J'ai mis à jour le premier message du topic.
  11. 6 points
    Rockstardust

    The NoLimit™

    Pour les gilets jaunes je sais pas, j'avais usine donc j'ai pas vu la couleur du ciel aujourd'hui. Mon banquier de 19 ans m'a conseillé de participer au mouvement mais j'ai peur d'être puni et de perdre mon emploi. Je vous laisse, mon patron veut un déca...
  12. 6 points
    Arnaud93

    The NoLimit™

    C'est quand même incroyable de (re)voir ce genre de cirque ici sur les forums et le jour de Noel en plus Vraiment vous êtes écœurant tous autant que vous êtes (je fait pas de distinction) à vous battre comme des chiffonnier dans la boue. et le malheur c'est que quelque soit le coté il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. Ah oui bien le divertissement, magnifique même. ça s'insulte sur 3-4 pages sinon tout va bien. J'ai une idée, faites une vidéo youtube tous ensemble ça fera des vues !! Pour finir je crois savoir que certain ici on des enfants... et bien j'ose espérer que vous ne les laisser pas aller sur l'ordi parce que sinon je les plains vraiment.
  13. 5 points
    Liberty

    The NoLimit™

    Après les gars, faut pas s'étonner: les clashs font partie de l'ADN du No Limit, comme le montre ce schéma:
  14. 5 points
    #Fanfouet

    The NoLimit™

  15. 5 points
    Kalys-CastleBravo

    Garnison des marshals Echo

    Salut à tous, RAPPORT D'INTERPELLATION DU 18/12 SECTEUR:VAN HORN Lors de ma patrouille quotidienne dans les rues de Saint Denis J'entendis des coups de feu dans une des rues adjacentes. En m'y rendant , j'aperçus un hors la loi ouvrant le feu sur des passants. Ni une, ni deux , je dégaine mon verrou et fait feu , pour immédiatement stoppé ce criminel. Mahleuresement pour moi, il était accompagné de deux autres compères qui repliquèrent par des tirs instantanément. Je réussis à calmer ce petit groupe en les emmenant dans les ruelles de Saint Denis Est , bien aidé de mon fusil à pompe qui dans ces petits espaces fit des merveilles. Le groupe fut mis en déroute , et pris la direction de Van Horn , rejoindre 4 autres membres de leurs bande. Je fus rapidement rejoins par le marshal Klem et nous avons pris la décision de pourchasser ces bandits. nous avons donc pris la route de Van Horn et rattrapé ces 7 bandits au sud ouest de la ville, alors qu'ils étaient entrain de s'en prendre à un joueur. Forcément à 2 contre 7 , le combat tourna vite à notre désavantage , et nous avons Klem et moi essuyé de nombreux tirs et blessures. Les ennemis ayant formé deux groupes qui nous encerclaient , nous avons fait plusieurs tentatives de percés et avons continué de se jeter dans le combat la tete la première , en esperant les retenir jusqu'à l'arrivé des renforts. Ce fut tout d'abord le Shériff Olpio , le Soldat Weetos , puis notre nouvel recrue Kiki et l'adjoint Dave qui nous rejoignèrent. Et à 6 vs 7 , le combat tourna court pour nos ennemis. Nous mettons rapidement en place une stratégie consistant à contenir le groupe dans Van Horn , ou il serait bloqué entre la Mer et les collines dans lesquels nous les surplomberions, pendant que certains Echo isolerait plusieurs de leurs membres en dehors de la ville. La première étape fut de leur faire quitter la foret dans laquelle il se cachait derrière le moindre arbre, ralentissant de ce fait notre opération. Pour y arriver, le marshal Klem entreprit un dynamitage en règle puis d'incendier leur position en foret , ce qui les fut reculer jusque au village. Nous sommes parvenu à en contenir 4 dans le village, tandis que le marshal Klem bloqua le hors la loi Benyamin au nord l'empêchant de rejoindre ses collègues , ce qui entraina vite son Ragequit. De la meme façon, alors que Weetos, Dave et Kiki, surplombant les collines firent de gros dégats sur nos ennemis en maintenant un feu nourri , le shériff Olpio et moi coupèrent la retraite au sud à deux de leur membre , se retrouvant ainsi isoler du groupe et en mauvaise posture, il finissèrent rapidement par quitter. Les 4 membres restant largement malmenés depuis un moment , comprenant leurs mauvaise posture, tentèrent une percée à travers les collines vers l'ouest qui se fit , au péril de nombreuses pertes dans leurs rangs Leurs percée effectué , ceux si s'éloignèrent vers l'Ouest Ils rejoignirent en fait un vieux fort , pour se retrancher dedans , tandis que leur chef se cachait dans les souterrains. Sans attendre , nous nous lançons à l'assault du fort , par tous les cotés . D'abord nous avons balancé une pluie de dynamite pour éradiquer tout ce qui se trouvé en surface. Puis nous avons forcé les entrées Nord et Sud simultanément , en subjugant totalement les forces ennemis présente dans la cour Pour enfin pénétrer en force dans la cabane , ou l'adjoint du chef protégeant l'entrée du souterrain, fut vite balayé par nos soins. Leur chef , rentranché dans un passage en sous sol, fut vite débordé par les Echo rentrant les un après les autres , plus toutes les dynamites jeté dedans ayant pour but de l'y entérré vivant. Il se rendit très rapidement afin de ne pas finir en viande pour chevaux comme ces collègues. C'est ainsi que les 7 bandits furent ou tué ou arrété, encore une victoire de la garnison Echo Voici comment le courage de deux marshals, n'hésitant pas à traquer l'ennemi en surnombre , ainsi que la puissance de feu de leur renforts et leurs stratégie militaire, mirent fin aux agissement de 7 hors la loi, après plusieurs heures de combat.
  16. 5 points
    NSisback

    Garnison des marshals Echo

    Salut à tous Voilà quelques semaines que la garnison Echo s'est rassemblé autour de notre chef, kalys. J'ai été nommé Marshal avec mon camarade klem, sous les ordres de kalys et ssias. Cela est une fierté pour moi et je me devais de voir ce que les troupes que nous avaient confiés nos fédéraux valaient le coup.  Nous nous sommes donc dirigés tout d'abord sur les toits de St Denis ou se déroulait un tournoi de boxe clandestin organisé par des marseillais.   Nous avons donc pu nous échauffer avant le grand tournoi Echo et ainsi prouver notre supériorité en les castagnant jusqu'au ragequit. Nous nous sommes donc ensuite rassemblés au nord de Valentine pour évaluer l'état physique des membres Echo. Un tournoi en 1vs1 à mains nues. Les gars se sont bien battus, mieux que je l'imaginé... Nous avons pu constater la supériorité physique de kalys, qui a défoncé ssias la rousse ! Le podium du combat à mains nues : En second lieu nous avons sorti nos plus beaux révolvers pour un superbe moment de duel en 1v1. Ce fut la découverte de choopdog notre nouvelle recrue qui ecrasa tout le monde par sa précision et sa rapidité. Enfin dans le calme de l'est de Valentine kalys et choopdog firent leur duel fratricide pour trouver notre grand gagnant qui fut bien sûr kalys !!!! Bravo au chef qui a gagné à la fin de lèvent un sacrée lot de gibier et autres trophées de chasse pour une valeur d'environ 150 dollars !! Nous avons par la suite fêté ça dans la joie et la bonne humeur au saloon de Rhodes Merci à tous d'avoir participé au premier tournoi Echo de l'année ! Et bravo au chef pour cette belle victoire
  17. 4 points
    Toxik

    The NoLimit™

  18. 4 points
    BenDeR

    Surprise Festive 2018 de GTA Online

      En cette période spéciale de l'année, Rockstar se veut généreux en offrant aux joueurs des véhicules et autres objets gratuits, mais aussi des promotions alléchantes et un nouveau mode pour Guerre d'arène.   VAPID CLIQUE   Ce 25 décembre seulement, connectez-vous sur GTA Online pour débloquer gratuitement la Vapid Clique. Le véhicule sera par la suite disponible au prix de 909 000 GTA$ chez Legendary Motorsport.   GROTTI ITALI GTO (26 DÉCEMBRE)     La Grotti Itali GTO sera disponible sur GTA Online à partir du 26 décembre pour la somme de 1 965 000 GTA$ chez Legendary Motorsport.   NOUVEAU MODE : BALLON EXPLOSIF   Un nouveau mode de jeu est disponible pour Guerre d'arène ; il s'agit de « Ballon explosif ». L'objectif de l'activité est d'envoyer des bombes dans le camp adverse avant qu'elles n'explosent.   Les GTA$ et RP sont doublés dans toutes les Épreuves d'arène, incluant « Ballon explosif », jusqu'au 14 janvier.   T-SHIRTS À DÉBLOQUER     Connectez-vous sur GTA Online d'ici le 7 janvier pour débloquer les t-shirts Grotti et Weeny.   GTA$ ET RP DOUBLÉS   En plus des GTA$ et RP doublés dans les Épreuves d'arène, les activités suivantes octroient ces mêmes bonus jusqu'au 7 janvier : Service client (missions du Terrorbyte) Contrats de QG de motards Ventes de Trafic d'armes Ventes de marchandises spéciales Ventes de Contrebande organisée Les revenus sont également doublés pour les boîtes de nuit. De leur côté, les gardes du corps et partenaires obtiennent le double du salaire habituel en GTA$.   CALENDRIER FESTIF 2018     Voici les cadeaux que vous débloquerez en jouant à GTA Online jusqu'au 1er janvier : 25 décembre : Vapid Clique, pistolet Up-n-Atomisateur, pull festif tueur en série, 5 motifs festifs pour le Chernobog, le lanceur pyrotechnique et 10 feux d'artifice, 25 bombes collantes, 25 grenades, 5 mines de proximité, 5 cocktails Molotov, le plein d'en-cas et protections pare-balles max. 26 décembre : Pull festif Bleeder bleu et motifs festifs pour le Mammoth Avenger 27 décembre : Pull festif massacre vert et motifs festifs pour le HVY Barrage 28 décembre : Pull festif avec Père Noël, Nagasaki Buzzard gratuit et motifs festifs pour l'APC 29 décembre : Pull festif Cluckin' bleu et motifs festifs pour le Buckingham Akula 30 décembre : Pull festif Noël Sprunk et motifs festifs pour la Comet Safari 31 décembre : Cadeau de la Saint-Sylvestre (pull festif noir et rouge os, feux d'artifice et plus encore), pick-up HVY Insurgent gratuit et motifs festifs pour la Pegassi Oppressor 1er janvier : Cadeau du Nouvel An (pull festif rouge os, feux d'artifice et plus encore)   PROMOTIONS   Voici les promotions disponibles jusqu'au 7 janvier : -50% sur les hangars -35% sur les bunkers -35% sur les centres d'opérations mobiles -25% sur le Buckingham Alpha-Z1 -25% sur le Buckingham Howard NX-25 -25% sur le Buckingham Pyro -25% sur le Mammoth Mogul -25% sur le Mammoth Tula -25% sur le Nagasaki Havok -25% sur l'ULM -25% sur le RM-10 Bombushka -25% sur le Western Company Rogue -25% sur le Western Company Seabreeze -25% sur le FH-1 Hunter -25% sur le LF-22 Starling -25% sur le P-45 Nokota -25% sur le P-996 Lazer -25% sur le V-65 Molotok -25% sur le BF Dune FAV -25% sur l'autochenille Bravado -25% sur la Declasse Tampa armée -25% sur le HVY APC -25% sur le pick-up HVY Insurgent custom -25% sur le Nightshark -25% sur le pick-up armé Karin custom -25% sur l'Ocelot Ardent -25% sur la Pegassi Oppressor -25% sur la remorque antiaérienne Vom Feuer   Lien : Rockstar Newswire
  19. 4 points
    Tarkoss

    The NoLimit™

    @Aoubit Non j'ai suivi les conseils de fanfouet et j'ai passé un BTS banque, je touche maintenant 4 500€/mois... eh oui :DTC: les smicards ! @Liberty @Yan22 Bordel quand je repense aux clash de 150 pages qu'on avait à l'époque : le sac à dos de Liberty, RVdelaVDA et le FN, les histoires de puterie...
  20. 4 points
    Rob

    Vos véhicules Online

    En parlant de jantes d'origines
  21. 4 points
    JeyM

    The NoLimit™

    Nous avions bien compris que chacun en avait gros sur la patate et avait besoin de se foutre sur la gueule et nous avons par conséquent laissé faire, sans cautionner ce genre de comportement, ni en le réprimant, ni en l'encourageant. Inutile de chercher les bannis ; il n'y en aura pas. Il n'y aura pas non plus d'effusions dramatiques sur la place publique, vous vous êtes dit tout ce que vous aviez à vous dire, inutile d'en rajouter. Néanmoins, même si cet espace est plus libre que le reste des forums, vous vous devez d'y rester respectueux. S'il n'y a pas eu de sanctions cette fois-ci pour ces belles paroles, les sanctions suivantes seront beaucoup plus sévères, y compris pour des paroles comme "les chômeurs, les puceaux, les pyjamas, le mec qui bosse aux 3x8, RP proxenetes de maman, ..." Merci Arnaud93, Yan22, M3CSLDriver, NeAlithik et Vikingix pour votre bienveillance.
  22. 4 points
    Sprunk

    Mystères & Easter-Eggs dans Red Dead Redemption 2

    Oh non pitié pas ça, pas encore des théorie sur une fresque
  23. 4 points
    Isyanho

    The NoLimit™

    Passage éclair pour vous souhaiter un joyeux noël à tous (en retard de peu), mangé bien et profité bien de cette fin d'année Longue vie à vous et sortez couverts #Jeanpréventiondeservice
  24. 4 points
    Tarkoss

    The NoLimit™

    @Ssias86 Ta fille doit être super contente de savoir que son papa est lieutenant-colonel dans l'armée... sur GTA Online, mais ça c'est un détail ! @monVDD : Rohlala... on perd pas ses moyens comme ça... Merde les mecs sont full premier degré... on rigole les copains, faîtes pas la gueule comme ça !
  25. 4 points
    #Fanfouet

    The NoLimit™

    oui j'ai un BTS banque et 19 ans et pourtant je fais plus de sous par mois que toi et ta supposée équipe de papa gagner un smic = être un sous homme je respect plus un mec au RSA qu'un esclave 3X8 ah et j'oubliais smic = 2000€ net par mois hein Lui il arrive encore a lever son sexe au moins le vieux
Ce classement est paramétré sur Paris/GMT+01:00