Tarkoss

Staff
  • Compteur de contenus

    10 878
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    10

Tarkoss a gagné pour la dernière fois le 29 novembre 2018

Tarkoss était le contributeur le plus populaire !

2 abonnés

À propos de Tarkoss

  • Rang
    I left the gang after the gang left me.

Informations de profil

  • Sexe
    Masculin
  • Plateforme(s)
    PS4
  • GTA favori
    GTA San Andreas

Visiteurs récents du profil

27 428 visualisations du profil
  1.     Aujourd'hui, nous célébrons le dixième anniversaire de « Grand Theft Auto : The Lost And Damned », la première extension de « Grand Theft Auto IV » sortie il y a 10 ans jour pour jour, soit le 17 février 2009. Développé par Rockstar North, le jeu fait parler de lui pour la première fois le 9 Mai 2006 lors de la conférence de Microsoft à l’E3. L’extension est annoncée comme une exclusivité Xbox 360 (Microsoft ayant déboursé pas moins de 50 millions de dollars pour qu’elle ne sorte pas sur d’autres plateformes) et est mondialement disponible le 17 février 2009, le jeu sortira plus tard dans la compilation des deux extensions de GTA IV (l’autre extension étant « Grand Theft Auto : The Ballad Of Gay Tony ») intitulé « Grand Theft Auto : Episodes From Liberty City » le 29 octobre 2009, toujours en exclusivité Xbox 360. Le 29 janvier 2010, Rockstar Games annonce que les deux extensions de « Grand Theft Auto IV » seront disponibles sur toutes les plateformes (ndlr, Playstation 3 & Windows) le 30 mars de la même année. Cependant, en raison d’un problème de dernière minute, la date de sortie a dû être reportée de quelques semaines : le jeu sortira donc sur Playstation 3 et sur PC le 13 avril 2010 aux Etats-Unis et le 16 avril 2010 dans le reste du monde. L'UNION FAIT LA FORCE     Cette extension s'inscrit dans le même univers que GTA IV, abordant la même ville : Liberty City. Mais l’aventure est cette fois-ci centrée sur l'État d'Alderney, et contrairement à son prédécesseur, toute la carte est débloquée dès le début de l’aventure. Le gameplay est sensiblement le même, mais la différence la plus notable est évidemment que cette fois-ci, on incarne un nouveau protagoniste du nom de Johnny Klebitz (déjà apparu brièvement dans GTA IV), premier protagoniste juif d’un GTA (et probablement le seul) devenu leader d'un gang de motards nommé « The Lost » dans l'État d'Alderney.   Johnny est aux antipodes des précédents chefs du gang, c'est une personne souhaitant s'éloigner de la violence et de la drogue se trouvant en plein milieu d'un conflit entre deux gangs de bikers rivaux, le nuisible retour de l'ancien leader William Grey, surnommé « Billy », le forcera à faire des choix et protéger ceux à qui il tient vraiment. Le jeu jouit d'un scénario qui s'inscrit dans la maturité de « Grand Theft Auto IV », qui avait déjà habitué le joueur à des personnages très bien développés. C'est cette fois-ci, l'occasion de montrer un tout autre visage de Liberty City, beaucoup plus "underground" et plus sombre encore. Après avoir vécu l'aventure du solitaire Niko Bellic dans « Grand Theft Auto IV », changement de cadre pour le joueur : il est temps de jouer collectif. Nous sommes plongés dans cet univers de motards à travers une Amérique marquée par la violence et les abus en tous genres, entrant dans la vie d'une bande qui permettra d'offrir au joueur un sentiment de camaraderie. Enfourchez désormais votre bécane, faites chauffer les moteurs et voyagez en groupe à travers l'aventure américaine que vous propose la vie dans un gang. Le jeu « Grand Theft Auto IV » et ses extensions étant étroitement liés,  Johnny Klebitz aura l'occasion de rencontrer à travers son périple le protagoniste Niko Bellic. Une idée qui fondera l'histoire même de Grand Theft Auto V puisque nous incarnons 3 personnages à travers des histoires qui s'entremêlent.   Cependant, des conflits ayant éclatés entre Rockstar Games et Michael Hollick, l’acteur donnant sa voix à Niko Bellic, à propos du salaire de ce dernier, les développeurs n’ont pas pu faire doubler une seule nouvelle ligne de dialogue pour le personnage de Niko, ils ont donc dû réutiliser des dialogues déjà enregistrés pour GTA IV, ce qui on l’imagine bien, a rendu compliquée la tâche des scénaristes. EFFET DE GROUPE   Pour renforcer l'immersion et l'effet de groupe lors des différents trajets en mission, il a été mis en place un système de camaraderie. Lors d’un déplacement en moto, un symbole apparaîtra sur la route si vous êtes correctement regroupés avec votre bande, permettant de renforcer la confiance de celle-ci, débloquant des bonus de santé et des dialogues inédits. Par ailleurs, étant donné l'importance des deux roues dans la jouabilité et Johnny étant un motard talentueux, un soin tout particulier a été effectué sur celles-ci, supportant beaucoup mieux les impacts de balles, leur maniement a été amélioré afin de limiter les chutes et les rendre plus agréables à conduire. Contrairement à Niko, Johnny a déjà une certaine liste de contacts, votre répertoire est déjà rempli des membres du gang et vous pouvez les contacter pour vous faire livrer des armes, une moto ou encore demander des renforts, cette fois, vous êtes sur le devant de la scène. Le joueur, dans cet opus, aura également le tâche de protéger les membres pendant les combats armés, membres qui gagneront de l'expérience au fil des missions et qui deviendront logiquement plus efficaces. Globalement, le jeu propose aussi de nouveaux véhicules et évidemment de nouvelles motos, certaines étant exclusives. Rajoutant de nouvelles armes avec lesquelles on fera rapidement connaissance comme le lance-grenade où les bombes artisanales. De nouvelles musiques sont disponibles dans les radios du jeu ; les radios Liberty City Hardcore et Liberty Rock Radio, ambiance motard oblige, sont les deux radios avec le plus de nouveaux titres musicaux. Un nouveau talk-show orienté métal est également ajouté à la radio Liberty City Harcore, le présentateur n'est autre que Max Cavalera, ancien membre de Sepultura et membre actuel de Soulfly et Cavalera conspiracy.  Ces différents ajouts ne changent pas forcément profondément le gameplay de base de « Grand Theft Auto IV », mais ils permettent de renforcer l’immersion, le jeu nous faisant passer d’un protagoniste froid (Niko Bellic), qui ne cherche qu’à survivre dans ce monde qui lui est étranger à Johnny, qui veut à tout prix protéger ses frères d’armes les plus fidèles.   MULTIJOUEURS   Le multijoueur de « Grand Theft Auto : The Lost And Damned » reprend les base de celui de « Grand Theft Auto IV » : Tout d’abord, un mode libre où les joueurs peuvent s’amuser entre eux ou, à contrario, s’affronter, ainsi que différents modes de jeux pour une capacités de 16 joueurs sur consoles et 32 joueurs sur PC.   Le jeu propose bien évidemment des courses et des affrontements mais s'offre aussi le luxe de quelques modes supplémentaires : « Le loup solitaire » où le joueur est seul contre tous, puis est remplacé par celui qui l'a tué, le « Chopper vs. Chopper », un joueur en moto qui doit survivre face à un hélicoptère ainsi que le « Police contre voleurs », vu sa dénomination, pas besoin d’explications supplémentaires. Le mode multijoueur offre un personnage pouvant être personnalisé, mais cela reste assez minime et anecdotique. CONCLUSION   Le jeu a particulièrement bien été accueilli par l'ensemble des critiques et rédactions, s'offrant globalement de très bonnes notes. Il offre et développe un nouvel univers au sein de la saga, mêlant drame et action dans un contexte de guerre entre motards finalement très peu exploité jusque-là. Dans l'ensemble, on peut penser que le jeu a été préparé autant pour son époque que pour le futur de la saga, le fait de se faire croiser différents protagonistes étant dans les tuyaux de Rockstar depuis « Grand Theft Auto : San Andreas », l'idée s'est petit à petit développée au sein du studio et s'est en quelque sorte incarnée dans ces extensions ; pour finir par être vraiment exploitée dans « Grand Theft Auto V ».    « Grand Theft Auto : The Lost And Damned » n’a pas été l’opus le plus vendu ni le plus marquant de la saga, il souffre des mêmes problèmes qui sont reprochés à « Grand Theft Auto IV » (ambiance trop sombre, pas assez fun, gameplay lent, etc), mais permet aux joueurs de découvrir un nouvel univers et de nouvelles mécaniques de jeu. Ceux-ci ont par la suite été réutilisés dans « GTA Online » et sa mise à jour « Motos, Boulots, Bobos » qui est finalement un gros clin d’œil à cette extension de « Grand Theft Auto IV », ce qui avait ravit les plus nostalgiques d’entre nous. Brothers for life. Lost forever...      GTA: THE LOST AND DAMNED EN BREF 2 ans de développement 50 millions de dollars de budget avec The Ballad of Gay Tony 3 millions d'exemplaires vendus au total avec le pack Episodes From Liberty City 3 plateformes accueillant le jeu (4 en comptant l'émulation) 90 sur Metacritic 2 villes, 4 arrondissements et 7 îles 128 personnages dont 18 personnages principaux Près de 1h30 de cinématiques 150 véhicules, dont 17 exclusifs à l'extension seule et 5 exclusifs au pack Episodes From Liberty City 24 armes, dont 5 exclusives à ce contenu téléchargeable et 1 exclusives à EFLC 19 stations de radio (plus 1 personnalisable sur PC), 194 morceaux et 8 programmes pour les talk show, dont 56 exclusifs à The Lost and Damned ; Episodes From Liberty City ajoute 3 stations de radio exclusives ainsi que 100 nouvelles musiques et chansons (dans le jeu d'origine, pour les deux) 22 missions principales 4 missions secondaires 6 mini-jeux 50 paquets cachés (mouettes) 5 succès et trophées 22 codes de triche, dont 6 exclusifs à TLAD   Remix du thème de The Lost and Damned par Fethelous   Et vous, quels souvenirs gardez-vous de GTA: The Lost and Damned ? Quelle virée à Liberty City et Alderney avec votre gang et quelle mission vous ont le plus marquées ? Quels éléments propres à cette extension souhaiteriez-vous revoir dans un futur GTA ?   Nos remerciements les plus sincères à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce dossier pour le site www.gta-4.fr : Tarkoss, Isyanho, JeyM et KevFB.
  2. Tarkoss

    PlayStation 4

  3. Tarkoss

    Affaire judiciaire : Pinkerton poursuit Take-Two

    Que dire de plus si ce n'est "Encore un procès" ? Il me semble que Rockstar avaient eu le même problème avec le FBI qui était présent dans les premiers GTA et ont du utiliser un autre nom dans les jeux suivants ( FIB au lieux de FBI ).
  4. Tarkoss

    The NoLimit™

    @Chtibob76 On est toujours pas à la 10 000eme page... dehors !
  5. Vraiment cool les modifications apportées à la mini map ! Par contre l'option de pourparlers devrait être indisponible pour le joueur ayant agressé le premier... Top simple d'agresser un joueur et de lancer des pourparlers après qu'il nous ai fait regretter notre attaque...
  6. Tarkoss

    Nouvelle équipe du réseau en 2019

    Bon je ne suis pas Marabout officiel de GTANF (private joke que seuls les VIP sur le discord peuvent comprendre (soit 0.000000061% des membres)) mais rédacteur c'est pas mal ! Merci à JeyM et à Kev pour la confiance qu'ils nous accordent !
  7. Tarkoss

    Bonne Année 2019 sur GTANF et merci pour tout !

    Bonne année à tous ! ( Enfin... presque tous hein ) Bonne continuation @BenDeR ! (Et merci... tu es le seul admin à ne pas m'avoir ban )
  8. Tarkoss

    The NoLimit™

    @Aoubit Non j'ai suivi les conseils de fanfouet et j'ai passé un BTS banque, je touche maintenant 4 500€/mois... eh oui :DTC: les smicards ! @Liberty @Yan22 Bordel quand je repense aux clash de 150 pages qu'on avait à l'époque : le sac à dos de Liberty, RVdelaVDA et le FN, les histoires de puterie...
  9. Tarkoss

    PlayStation 4

    Les jeux PS+ du mois de janvier : Steep et Portal Knights. Vraiment cool pour Steep je voulais me le prendre il y a quelques semaines !
  10. Tarkoss

    The NoLimit™

    @Aoubit Toi aussi tu m'avais manqué Aoubite... Sinon perso je pense qu'il faudrait donner de l'emploi à tout le monde comme ça plus du tout de chômage ! Et aussi imprimer pleins de billet de 500 comme ça plus aucun pauvre ! Mes idées révolutionnaires m'ont fait me mettre à dos plusieurs économistes jaloux de ma réussite. Tout cela je le dois à ChristoDu69 et son tuto !
  11. Tarkoss

    The NoLimit™

    Pour compléter ce que dit @#Fanfouet je vous invite à regarder cette vidéo afin de devenir riche et célèbre !
  12. Tarkoss

    The NoLimit™

    @Ssias86 Ta fille doit être super contente de savoir que son papa est lieutenant-colonel dans l'armée... sur GTA Online, mais ça c'est un détail ! @monVDD : Rohlala... on perd pas ses moyens comme ça... Merde les mecs sont full premier degré... on rigole les copains, faîtes pas la gueule comme ça !
  13. Tarkoss

    The NoLimit™

    Ça parle de branlette mais ça crée des "régiments de guerre informatique" pour venir troller sur le NL. Les mecs vont jusqu'au bout du délire (C'est peut être pas le terme exact mais les enregistrements que j'ai entendu datent de 2014 donc bon vous me pardonnerez si c'est pas le nom exact)
  14. Tarkoss

    The NoLimit™

    Avant que le marteau du ban ne frappe je tiens à dire que je n'ai rien à voir avec cette discussion hein...
  15. Tarkoss

    The NoLimit™

    Yo tous le monde ! N'oubliez pas que LeMeilleurAmiDeThierry2Pad veille sur nous.