NoctambuleDreamer

Membre
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

NoctambuleDreamer a gagné pour la dernière fois le 14 février

NoctambuleDreamer était le contributeur le plus populaire !

À propos de NoctambuleDreamer

  • Rang
    Newbie

Informations de profil

  • Sexe
    Masculin
  • Pays
  • Plateforme(s)
    PS4
  • GTA favori
    GTA V

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. NoctambuleDreamer

    Vos réalisations avec l'Éditeur Rockstar

    C'est bien comprit pour ton conseil, surtout qu'on est dans un jeu donc avec un minimum de contrainte par rapport à la réalité, alors autant en profiter.. en trouvant le juste équilibre visuel ! Ton exemple est très.. parlant ! Tu as prit des extrêmes donc on voit bien la différence entre les plans smooth construit intelligemment de Mission impossible, et la réalisation de Torque dont le but était vraisemblablement de faire vomir les spectateurs ?! Je pensais même pas que ça pouvait exister des plans aussi peu professionnel mais réalisé par des professionnels pourtant. Sinon, ayant du temps libre j'ai pu aller voir le travail de Tequila79 et Dave Callagahan et je ne le regrette vraiment pas ! Pour Tequila, un excellent sens dans la composition/le mouvement des plans et une gestion parfaite des transitions franchement plus instructif que je n'aurai pu le penser ! Il a pas mal de vidéo réalisé et on peut clairement dire qu'il maîtrise son sujet avec son style clip musical. Par contre comment ne s'est-il pas lassé du club de stip-tease ? Pour Dave Callaghan, j'ai pu admirer avec passion sa trilogie et c'est du gros niveau. L'ambiance dans laquelle il nous plonge (angoissante et mystérieuse à la fois) est parfaitement maîtrisé, il en est de même pour son scénario original, ses plans sont souvent singuliers, c'est fluide, dynamique quand il le faut, vraiment une grande réussite. En tout cas je te remercie à nouveau Manhattan puisque c'est en découvrant le travail de ces passionnés qu'on peut trouver motivation, inspiration et technique. Je manquerai pas d'admirer leurs futurs projets ! +Désolé pour la réponse tardive
  2. NoctambuleDreamer

    Vos réalisations avec l'Éditeur Rockstar

    Pour commencer un GRAND merci Manhattan pour cette critique argumenté et très complète ! - Pour me rendre compte de mes erreurs, une des techniques qui a bien fonctionné pour moi a été le revisionnage de la vidéo à 2 semaines d'intervalle (par rapport au moment où j'ai terminé et posté la vidéo). J'ai du la mater 4-5 fois au total (à chaque fois en espaçant d'environ 10-15 jours le visionnage) et évidemment la qualité m'est apparut de plus en plus bâclé/brouillon au fur et à mesure, MAIS et c'est là que c'est pertinent : malgré la baisse de mon appréciation globale de la vidéo, ça m'a vraiment permit de mettre en exergue ce qui était à revoir et ce qui était à conserver et même à développer davantage (comme les scènes auxquelles tu attribues "une esthétique cinématographique recherchée" par ex la scène dans le tunnel, la scène où il rentre du travail avec le phare de la voiture (19:29) ou celle à 16:19). - Comme dit plus haut, j'ai bien prit conscience du problème rythmique (au second et troisième visionnage ça m'a même carrément dérangé ces changements de plans intempestifs, et je me suis bien rendu compte qu'hormis pour les scènes d'action rapproché (type combat qu'il n'y a pas de toute façon dans la vidéo) changer de plan en si peu de temps n'a aucun intérêt. Dans les problèmes rythmiques, en plus des plans trop court, il y a également les changements de vitesse perturbant comme tu l'as bien évoqué avec les plans de la Pfister. En résumé --> On vire les plans sans intérêts, on applique une vitesse constante entre les plans et on travaille des plans plus long pour ne pas désorienté le spectateur. Ça c'est bien comprit - J'avoue que le passage du motocross est franchement long. Je n'y avais pas prêté attention, mais tu fais très bien de me le faire remarquer : quasiment 2 minutes uniquement consacré à ça, c'est clair, ça fait beaucoup.. trop. Une minute aurait suffit pour simplement montrer qu'il maîtrisait bien l'engin. Bon pour me dédouaner j'ai prit tellement plaisir à filmer la moto en "freestyle" que je n'ai pas pu m'empêcher d'enchaîner les plans.. emporté par la passion donc - Pour le problème des travellings, merci encore parce que c'est quelque chose qui me dérangeais (je voyais bien qu'une chose clochait à ce niveau là) mais je ne savais pas vraiment pourquoi, comment expliquer/expliciter le problème, sous quel angle le prendre et tu as su parfaitement le mettre en lumière. J'ai d'ailleurs retenu 2 choses essentielles : - Ne jamais oublier lorsqu'on enchaîne des plans que l'on dirige le regard du spectateur - Toujours faire attention à la direction d'un travelling, de sorte à ce que celui-ci soit aussi naturel que possible pour l’œil par rapport au précédent Je rajouterai aussi qu'on peut faire le parallèle avec la photo, et les notions de "ligne de fuite"/"point de force" qui ont également pour but le confort visuel, une composition travaillé qui rend le tout agréable pour le cerveau. Je vais aller mater un peu le travail de Tequila - Concernant la vitesse à laquelle bouge la caméra, ça reste un peu flou puisque tu n'as pas donné d'exemple précis mais je suppose que tu veux parler des plans comme la fuite en motocross après le braquage, où ça bouge trop et trop vite pour sembler réel ? Si je comprends bien ce que tu veux dire : filmer comme dans la vrai vie, avec les contraintes de la vrai vie est ce qui permet d'avoir un film qui fait oublier le virtuel pour sembler réel. Ça semble cohérent en effet ! Merci pour la suggestion, je vais allé voir le travail aussi - Pour être honnête, je n'ai pas vraiment su comment organiser les plans de la dernière partie de la vidéo, d'où un résultat brouillon. Scénaristiquement, je n'avais pas réfléchi à la façon dont j'allais terminer l'histoire. J'avais déjà en tête qu'il fallait montrer le personnage réalisant son "set mémorable" pour clôturer correctement son histoire et répondre à la notion de "Rédemption". A côté de ça j'avais également et ce depuis le début, l'idée de l'ultime scène pour finir sur une touche d'humour avec l’interaction "Pas question" du personnage devant la banque. En revanche l'idée de montrer le personnage changer de style (et donc de véhicule puisqu'un homme en costard ne roule pas en méhari ) ne m'est venu qu'à la fin du tournage : d'une part pour donner du volume/une personnalité un peu plus fourni au personnage mais également pour montrer que la Rédemption, c'est assumer ses actes , mais c'est aussi se reconstruite à travers une nouvelle identité ensuite. Et si j'ai écourté ces séquences là, c'est simplement car j'ai prit conscience qu'il fallait peut être décider d'une fin et s'arrêter là pour ne pas me retrouver avec un film d'une heure (que personne ne regardera mais aussi qui sera impossible à dynamiser au passage). - Merci pour le compliment à propos de la scène en motocross, c'est l'une des scènes dont j'ai prit le plus plaisir à tourner et à monter ensuite, comme quoi quand la passion est là, la qualité suit ! (Pour l’anecdote je me suis inspiré de la scène d'ouverture du film "The place beyond the pines" j'avais adoré la façon dont c'était filmé, on peut en voir un aperçu ici : https://www.youtube.com/watch?v=V-md6vl8VEM le film est pas mauvais non plus d'ailleurs ! - Un tel constat ne peut que me réjouir puisque, au delà de la remarque positive, ça prouve surtout que ma technique (plan/montage) s'est amélioré, du début à la fin de la vidéo. Il y a donc eu une progression et progresser c'est tout ce dont je pouvais souhaiter ! - Pour les interactions ça m'a directement semblé indispensable de les exploiter au maximum, j'envie tellement les gens sur PC qui en ont des tonnes et peuvent rendre tellement plus attachant/vivant leur personnages grâce à ça.. - Pour ta fin, je suis pas d'accord, ta critique est très complète et surtout contrasté puisque tu as su aussi bien mettre en avant ce qui n'allait pas et ce que tu as apprécié. Il est logique que globalement le négatif l'emporte : ma vidéo est très critiquable c'est un fait. Je partage entièrement ton point de vu à propos de la critique de toute façon Une critique détaillé, argumenté, contrasté, assumant sa subjectivité mais restant objective et pour finir pleine de modestie : qu'est-ce que je pouvais espérer de mieux ? Tu as déjà du prendre un temps fou pour rédiger ça, et tu me dis que tu aurais pu faire mieux ? wow ! Ça fait longtemps que j'avais pas vu pareille modestie, respect. - En effet, j'ai bien parcouru ta bible ton guide qui m'a été grandement utile pour savoir par où commencer. En même temps vu la richesse des informations qu'il y a déjà dessus, je vois mal ce qui pourrait grandement le compléter, puisqu'il y a déjà énormément. Et puis c'est un guide intemporel qui peut s'appliquer à n'importe quel machinima et qui sera encore valable dans 20 ans. Concernant le lectorat, si jamais tu connaissais quelqu'un, autre que "Google Translate" pour mettre tout ça en anglais bien propre, tu pourrais peut être le poster sur des forums américains/anglophones où il aurait bien plus de visibilité. Je comprends bien qu'au delà de l'apprentissage personnel/le développement de sa culture G, rédiger des pages comme ça prend un temps fou et la reconnaissance minimale du travail de recherche/synthèse serait au moins une visibilité/lectorat convenable. - Pour mon prochain film, ça sera dans 1 an, ou 2 ans, peut être même 3 selon les envies de Rockstar puisque je ne touche plus à au jeu. Je le connais trop (la map, la physique, les modes de jeu) pour encore y prendre du plaisir donc j'attends GTA 6. Je m'étais juste fixé le défi, avant de quitter le jeu de faire un petit (finalement plutôt gros) film/machinima. L'idée d'en tourner un m'est venu avant même que le Rockstar Editor soit mit en place par R*, (je comptais filmer avec l'appareil photo snapmatic en mettant des bandes noires pour cacher l'ATH, la misère ) au final la petite bande de pote que j'avais a arrêté GTA, ou arrêter la console donc le projet n'a pas pu se faire, d'autant que j'en avais plus vraiment la motivation. Mais défi accompli en solo finalement : remarque, on est toujours mieux servi que par soi-même non ? Encore merci à toi Manhattan
  3. NoctambuleDreamer

    Vos réalisations avec l'Éditeur Rockstar

    Pour faire un résumé de l'histoire de ma vidéo : je présente la vie d'un jeune qui vit chez ses parents (il est avec sa mère quand il fume une cigarette dehors) et qui travaille comme manutentionnaire à l'Usine de poulet (Cluckin bell) de sa petite ville. En ayant marre de sa vie plate, avec un boulot chiant et mal payé (+ sa vie de no-life lorsqu'il est chez lui) il décidé de rêvé plus grand en envisageant de braquer une banque. Il quitte son job, retire tout l'argent de son compte bancaire et se met à la recherche d'une moto puisqu'il a déjà une idée de sa méthode de fuite après le braquage : la forêt puis la voie de chemin de fer. Moto achetée, il poursuit ses préparatifs en se procurant un fusil à pompe. Après maîtrise de son moyen de fuite et de son arme, vient le jour J. Fuite réussi car bien planifié, il change d'identité (lorsqu'il modifie sa tenue après avoir brûlé la moto) et s'en va pour LS vivre une nouvelle vie. Grand appartement, grosse supercar et beau smoking fraîchement acheté, il en profite peu puisqu'il se met à éprouver une peur bleu à la vue de la police, partagé avec une profonde culpabilité du braquage commit. Tourmenté, il en vient à vouloir se suicider mais y renonce, la voie de l'intégrité ayant prit le dessus, il s'en va alors faire ses aveu au commissariat. Direction la prison où il impose directement le respect face aux autres détenus. A sa sortie c'est une nouvelle vie qui l'attends avec la conscience tranquille et c'est là que le concept de "Rédemption" prend tout son sens. En commençant par un petit boulot il trouve rapidement le moyen de s'offrir une voiture, grâce à laquelle il trouve un nouveau job ce qui lui permet de mettre plus d'argent de côté. Un soir, après une journée de boulot il part dans un night-club réputé. C'est une première pour lui et il assiste au set d'un célèbre DJ résident. Enfin il trouve sa vocation : transcender les gens avec des sets/des shows survoltés et une musique complètement enivrante. Fini les travaux au chantier, il démissionne et se fait engager dans une petite boite de nuit pour faire ses débuts. Il progresse si vite et son style est si singulier qu'il se fait rapidement connaître dans toute la ville et se met à mixer dans les quartiers les plus branchés. A côté de ça il profite de sa liberté mérité, après avoir purgé sa peine, en cruisant au volant de vieilles voitures, de supercars ou de son voilier tout en cherchant son style (tenue d'hipster, de la rue ou en costume). Enfin, il trouve sa dose journalière d'adrénaline en dévalant des pentes en VTT, en allant drifter ou en escaladant des building pour en descendre en base-jump. Pour terminer, il réalise un set mémorable qui lui permettra d'obtenir la reconnaissance de ses pairs tout en lui ouvrant les portes de la gloire. La fin est un petit clin d’œil pour finir sur une touche d'humour. Un grand merci zikaman pour ton avis détaillé ! Tu as bien mit en avant le principal problème de la vidéo : sa longueur qui rebute directement pour la voir en entier, à moins d'accrocher dès le début (ce qui a été ton cas visiblement). Content que la scène du braco ait bien matché pour toi sachant que c'est sûrement l'une des plus travaillés de la vidéo en terme de plan. A la base la musique qui devait rythmer le braco était cella-là : https://www.youtube.com/watch?v=CW5oGRx9CLM Elle était bien plus énergique et le clip de la vidéo (super réussi au passage) représente justement un braquage de banque, mais Youtube a bloqué la musique laissant un silence sur la séquence concerné, j'ai donc du en choisir une autre. En revisionnant le début je me rends compte (alors que je l'avais sous-estimé avant) que les images qui s'insèrent en fin de séquence par flash c'est une horreur pour celui qui édit proprement, et d'ailleurs au delà de la durée, je pense surtout que c'est ça qui décourage de voir la suite de la vidéo.. Malgré l'importance du scénario/plans/musiques j'ai clairement négligé celle de l’édit mais bon on apprend bien de ses erreurs ! Pour le passage qui a été flou pour toi à 20:50 il montre le perso qui vient au chantier pour la dernière fois puisqu'il quitte son job/démissionne pour allé commencer sa carrière de DJ. J'ai voulu expliciter ça avec le signe "au-revoir" de la main t je me suis moi-même rendu compte que ça allait être difficilement compréhensible mais je sais pas exactement comment j'aurai pu faire autrement. Si par contre tu te demandais juste pourquoi il arrive sur le chantier le casque audio sur les oreilles et il en part (après avoir démissionné donc) sans, c'est simplement un (des nombreux) oubli de ma part pendant le tournage (va savoir pourquoi je l'ai retiré de ses oreilles d'ailleurs). En tout cas bravo, ça prouve ton sens du détail et l'attention que tu as porté en regardant la vidéo ! Enfin je te cache pas la galère et le temps que ça m'a prit sur PS4 : le plus rapide le scénario a été réfléchi en peu de temps (en le complétant quand il me venait 2-3 idées de détails à rajouter), le montage sur le R* Editor a clairement pas été simple mais en diffusant des playlists en même temps on voit pas forcément le temps passer surtout si on prends plaisir dans ce qu'on fait, par contre le tournage il m'a torturé mentalement. Entre les bugs du jeu, les pnj qui font n'importe quoi, les temps de déplacement sur la carte pour se rendre à tel ou tel endroit sur la map, le perso qui ne devait pas avoir de trace de sang/blessure, les voitures abîmées... Et le plus chiant c'est clairement le cycle jour/nuit avec le soleil qui se lève/se couche trop vite et la durée de la journée globalement qui est trop courte. Ce problème il existe pas sur PC en utilisant les mods pour freeze la météo et la moment de la journée mais sur console j'ai du attendre que le soleil se lève ou aller sur l'éditeur me laissant le choix du bon moment de la journée mais m'empêchant de changer de tenue, de rentrer dans un intérieur ou de faire pop mes véhicules, bref un casse tête. Merci à toi aussi NeAlithyk
  4. NoctambuleDreamer

    Vos réalisations avec l'Éditeur Rockstar

    Salut, j'apporte juste ma petite contribution à ce beau topic (je le déterre également j'ai l'impression). Je l'ai découvert il y a pas mal de temps mais je n'avais rien à y poster. D'ailleurs j'étais aussi un peu démotivé d'avance à l'idée de tenter un projet en voyant la qualité proposé ici par certains. J'ai fini par me lancer et après des heures devant le R* Editor j'ai obtenu ce résultat. Bon petit bilan de l'utilisation du R* Editor (puisque c'est la première fois que je l'utilise depuis qu'il est sorti ) et surtout de la création vidéo en général : Bien plus compliqué dans la pratique que dans la théorie (je vous apprends rien), et surtout tellement plus long pour un résultat à la fois propre, fluide et un minimum original. Faire des scènes d'actions avec de la vitesse a pas été simple du tout, d'abord par la mise au point qui était pas constante du tout, ensuite par la difficulté à trouver des plans immersifs. Les textures moches (végétations, bâtiments ou peau du personnage) ont pas facilité le travail du début à la fin. (merci la PDC ultra faible et le changement d'angle de caméra). Autre problème, d'ailleurs un des plus important dans le cas d'un machinima, c'est celui de l'incohérence scénaristique : j'ai écrit quelque chose d'assez complet/détaillé pour la story, pourtant il m'est arrivé plusieurs fois pendant le tournage de me retrouver avec des scènes crée sur le moment (par nécessité de compréhension de l'histoire) et donc non prévus dans le scénario/séquencier de base. (erreur de débutant je suppose) En résumé, c'est chronophage, les problèmes (texture, caméra, effet, histoire) sont fréquents ( je ne peux pas vous parler de l'éditing sur PC puisqu'il est quasi inexistant pour ma part mais je présume qu'on en rencontre aussi) MAIS la passion de filmer, de faire quelque chose d'original et la fierté du résultat obtenu est bien supérieur à tout ça ! Voilà, j'avais vraiment envie de partager ma contribution au topic ( quoique je fais un peu tâche ) , et même si seulement 5 personnes regarde ma vidéo, ça sera déjà suffisant pour moi en terme de retour. (un petit commentaire pour me dire comment vous avez pigé l'histoire, en gros votre ressenti perso m'aidera bien à comprendre là où j'ai échoué). Un grand bravo à Art RN puisque c'est grâce à lui (entre autres), et surtout à ses pépites de vidéos que je me suis lancé. Merci aussi à DeZtRuCtEuRZ1 pour l'idée du topic, et à Manhattan pour sa bible du réalisateur débutant, qui m'a apprit des tas de choses, ne serait-ce pour ma culture G. Note 1 : Le montage est très médiocre mais avec le veau qui me sert d'ordi je suis complètement bridé Note 2 : Ma culture musicale est assez pauvre, je vous l'accorde Note 3 : N'hésitez pas à lire la description de la vidéo.