Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu ayant eu le plus de réputation depuis le 29/11/2018 dans toutes les sections

  1. 20 points
    JeyM

    Nouvelle équipe du réseau en 2019

    En ce début d'année 2019, nous sommes heureux d'annoncer l'arrivée de nouveaux membres au sein de l'équipe de GTANF : @Arnaud93 épaulera Master Nawak dans le rôle de modérateur des forums. Sa rigueur, son humour et son sens de l'analyse sont les qualités incontournables pour un rôle comme celui-ci. @Isyanho prendra le rôle de rédacteur. Sa réactivité et son envie de partager la moindre information concernant les jeux Rockstar Games sur les forums sont des qualités essentielles pour ce rôle. @LeSolitaire disposera du rôle de rédacteur. Un phrasé et une syntaxe inimitables dans l'ensemble de ses messages sur les forums, qui sont a eux seuls des articles, montrent qu'il sera parfait dans ce rôle. @Mimile38 reprend le poste qu'il a quitté il y a peu, comme gestionnaire de la base de données des téléchargements. Son travail a toujours été irréprochable et c'est par conséquent normal qu'il retrouve ce rôle. @Tarkoss occupera le rôle de rédacteur. Son sens du détail et son aide en tant que membre V.I.P. lors de la rédaction des analyses des différents trailers de RDR2 a été très appréciée et lui ouvre l'accès à ce rôle. Cette nouvelle équipe possède, à notre sens, toutes les qualités requises pour représenter le réseau dans les mois et années à venir. Ces membres possèdent tous la même passion pour les jeux GTA & Rockstar Games, chose essentielle pour cette communauté. Ces membres connaissent parfaitement les forums, qu'ils ont parcouru pendant les 3, 5 ou 7 dernières années et par conséquent, leur fonctionnement et les membres qui les composent. Nous espérons, à travers cette annonce, partager l'enthousiasme qui anime actuellement l'équipe. Cordialement, L'administration GTA Network France. PS : Vous pouvez consulter le répertoire de l'Équipe à cette adresse.
  2. 16 points
    BenDeR

    Bonne Année 2019 sur GTANF et merci pour tout !

      Bonne année 2019 à tous ! Que cette nouvelle année soit synonyme de santé, bonheur et prospérité. On espère que vous aurez pris de nouvelles résolutions pour l'année qui commence et que celles-ci ne se traduiront pas qu'en pixels !   L'année 2018 aura été une année un peu particulière, puisque pour la première fois en 5 ans, Rockstar aura sorti un nouveau jeu : Red Dead Redemption 2, ainsi que son mode en ligne : Red Dead Online (actuellement en bêta). 2019 sera l'occasion de voir les premières mises à jour de contenu pour le jeu.   Faits marquants de 2018 : GTA V devient le produit de divertissement le plus rentable de tous les temps et atteint les 100 millions de copies vendues GTA IV fête ses 10 ans Sortie de Red Dead Redemption 2 et Red Dead Online (bêta) Red Dead Redemption 2 devient le jeu le mieux noté sur PlayStation 4 & Xbox One selon Metacritic JeyM devient administrateur sur GTANF À venir en 2019 : Des mises à jour pour Red Dead Online et GTA Online   ***   Cet article est aussi l'occasion pour moi de vous dire merci. Merci d'avoir fait de GTANF ce qu'il est devenu aujourd'hui : un réseau d'adeptes de Rockstar Games, partageant quotidiennement leur passion pour les séries Grand Theft Auto et Red Dead. Merci à tous les acteurs qui ont contribué à l'essor du réseau au fil des années et à ceux qui continuent toujours d'y contribuer. Merci aussi à vous, chers membres et lecteurs, qui donnez une raison à GTANF de continuer à exister. Le réseau demeure, à ce jour, la référence francophone sur la série Grand Theft Auto.   Lors de mon inscription ici en 2005, je n'aurais jamais imaginé qu'un jour la communauté regrouperait près de 80 000 membres et que plus de 150 000 000 visiteurs navigueraient sur les pages du réseau. Nos réseaux sociaux ont connu un véritable essor durant les dernières années ; notre page Facebook compte désormais près de 60 000 adeptes et notre page Twitter près de 8000 abonnés. Notre serveur Discord, ouvert depuis maintenant plus d'un an, compte plus de 700 membres à son actif et accueille presque quotidiennement de nouveaux joueurs. Du côté de YouTube, nous en sommes actuellement à 3000 abonnés et souhaitons augmenter ce nombre en continuant à vous offrir du contenu de qualité dans les mois et années à venir.   Aujourd'hui, c'est la tête haute que je quitte mon poste d'administrateur que j'assume depuis près de 10 ans, fier d'avoir permis à GTANF d'évoluer dans la bonne direction, fier aussi d'avoir pu partager avec vous ma passion pour les jeux de Rockstar Games. Même si ma vie personnelle et professionnelle ne me permettent plus d'assumer la gestion de GTANF, soyez assurés que le réseau demeure entre de bonnes mains et qu'il a encore de longues années devant lui.   À tous, je vous souhaite une bonne année 2019, et comme on le dit si bien au Québec : « lâchez pas la patate ! »   Cordialement,   Au nom de l'équipe.
  3. 15 points
    BenDeR

    Nouvel administrateur : JeyM

    Bonjour, J'annonce aujourd'hui l'arrivée de @JeyM à titre de nouvel administrateur du réseau GTANF. Inscrit depuis plus de 5 ans ici, et modérateur depuis près de 3 ans, JeyM a su faire ses preuves et démontrer son sérieux. S'investissant régulièrement dans la communauté, sa motivation et son intérêt pour la série Grand Theft Auto et les jeux de Rockstar en général ne sont plus à prouver. Je tiens donc à féliciter JeyM pour sa promotion et vous invite à l'accueillir chaleureusement dans son nouveau rôle. Cordialement, BenDeR, au nom de l'équipe.
  4. 14 points
    Arnaud93

    Vos véhicules Online

    Quelle belle plante cette Tulip Si tu veux plus de tulip
  5. 12 points
    JeyM

    [COMMUNAUTÉ] Les sessions blanches de GTA Online

    Vous l'avez lu dans un dossier précédent, GTA Online a grandement évolué au cours de ses 5 ans d’existence. Le mode multijoueur très orienté joueur contre l'environnement à ses débuts, avec ses missions de contacts ou ses braquages instanciés, s'est par la suite orienté vers une approche incluant des éléments joueur contre joueur. Ce nouvel aspect a été introduit dans la mise à jour « Haute finance et basses besognes » le 7 juin 2016, qui proposait au joueur d'accumuler les marchandises spéciales dans des entrepôts afin de les revendre. Cependant, malgré l'évolution du système de jeu, l'argent restait inévitablement au cœur de GTA Online. Générer toujours plus de GTA$, toujours plus vite, tel est le leitmotiv du mode multijoueur.      Si les missions d'approvisionnements et de reventes des différents commerces du mode libre de GTA Online nous plaçaient toujours face à des ennemis scriptés, les autres joueurs de la session pouvaient alors interagir avec nous ; puisque dorénavant, la gestion de ces commerces devait obligatoirement se faire dans une session publique. De ce fait, lors de ces missions, les éléments à récupérer ou à revendre sont visibles de tous, mettant également en évidence vos gains potentiels. Certains joueurs aidaient, d'autres avaient des ambitions plus négatives.   Si les sessions restaient relativement calmes à l'introduction de ce nouveau système d'interaction, la militarisation puis la mise à disposition de véhicules volants armés, ont fait évoluer la sécurité tout relative des sessions publiques. Et même si les véhicules utilisés pendant les missions de reventes peuvent être blindés, la tâche n'est pas pour autant facilitée, car peu sont les véhicules armés pouvant contre-attaquer sans l'aide d'un coéquipier, artificier pour l'occasion.      Différentes stratégies de protections alternatives sont alors inventées par les joueurs ne voulant pas jouer le jeu imposé par l'éditeur.  Certains joueurs cherchent une session vide pour revendre seuls leurs commerces, sans la garantie d'une connexion d'un joueur malintentionné, et ne bénéficiant pas des bonus de forte demande, octroyés en fonction du nombre de joueurs dans la session. Dans un autre esprit, des joueurs revendent leurs marchandises en s'assurant de ne disposer que d'un seul véhicule de revente sans que le stock soit complet. Ceci évite les allés-retours, les missions étant plus simples pour les joueurs solitaires.   Enfin certaines personnes ont décidé de créer des sessions d'entraide. Le principe ? En mode libre les membres du même crew se retrouvent dans la même session. Les présidents de club de motard revendent leurs commerces, les autres aident et disposent d'un gain d'aide à la revente (un associé d'un club de motard dispose de gains de revente plus conséquents qu'un associé d'un PDG), les derniers sécurisent la session des fauteurs de troubles. Chacun alterne par la suite les rôles, pour maximiser les gains potentiels de l'ensemble des joueurs. Les joueurs extérieurs, possiblement ennemis, sont invités à quitter la session, de gré ou de force, pour garder la session sécurisée. Le joueur dispose alors de trois avantages majeurs : bénéficier du bonus « forte demande » lors de ses reventes, disposer d'une session sure, et enfin avoir une aide continue de la part des autres joueurs. Ces sessions possèdent un nom : les sessions blanches.     Pour vous montrer l'impact, les difficultés et les avantages de cette manière de jouer qui privilégie l'entraide, nous avons questionné trois gestionnaires de crews. MrBibendum apportera son expérience d'un crew d'une taille réduite, Squadra un crew d'une taille plus conséquente d'environ 500 personnes ; ces deux personnes sont membres de nos forums. Enfin, nous auront l'occasion d'avoir le point de vue de Raadoooo1989 le gérant d'un crew international comportant plus de 2000 membres.    Quel a été l'élément déclencheur dans GTA Online qui vous a poussé à créer un crew qui faisait des sessions blanches ?   MrBibendum : « L'élément déclencheur c'est la tranquillité pour vendre nos commerces. »   Squadra : « L'idée de la création de ce crew est venue naturellement, car il est très difficile sur GTA Online de gagner de l'argent sans mettre la main au portefeuille, tout est fait en mode libre pour pousser les joueurs à s’entre-tuer et non s'entraider. »   Raadoooo1989 : « Quand j'ai commencé à jouer, j'ai vite compris à quel point il était facile et rapide que votre travail soit détruit à néant. J'ai trouvé un crew amical où j'ai rencontré des gens extraordinaires. Mais ce crew était mal modéré, nous avons décidé de créer le nôtre sur des principes similaires. Le jeu contient tellement de choses que vous ne pouvez pas vraiment apprécier à cause des intimidateurs, c'est pourquoi nous avons décidé de créer un crew sécurisé. »   Les sessions blanches existent principalement du fait de la nécessité de remplir son compte en banque. Trouvez vous que le ratio temps de jeu / argent gagné à sensiblement évolué au cours des mises à jour de GTA Online ?    MrBibendum : « Je n'ai pas constaté une grande évolution, dans la mesure où je revenu sur GTA Online avec la mise à jour Motos, Boulots, Bobos. Mais c'est sur que l'arrivé de Trafic d'armes à fait augmenter les revenus. Nous avons aussi exploité la mise à jour Contrebande Organisée au début, mais ça ne rapporte que des cacahuètes. »   Squadra : « C'est effectivement la principale raison, mais avec nous les joueurs redécouvrent vraiment le plaisir de jouer ensemble à GTA Online, les braquages, activités, et autres missions prennent une autre dimensions dans nos sessions, pour nos membres le ratio temps/argents est a leur avantage car ils ne perdent plus de temps a se faire tuer pendant leurs reventes. Pour les autres le ratio n'a pas vraiment évolué, mais les dernières mises à jour ont permises aux joueurs de remplir leurs comptes passivement avec des business qui "travaillent" seuls. »   Raadoooo1989 : « En ce qui concerne le ratio GTA$ par heure ? Non, pas vraiment. Mais avec chaque mise à jour majeure, nous avons de nouvelles façons de gagner de l'argent, et c'est très bien. Elles ramènent des joueurs qui se sont lassés de faire les mêmes choses encore et encore. »   Actuellement le nombre de PDG / Président de club de motard est limité. Est-ce un avantage ou un inconvénient dans vos sessions blanches ?   MrBibendum : « Ce sont plutôt les limites de partenaires qui peuvent parfois nous gêner. Notamment lorsque nous sommes 8 et que le club de motards propose seulement 7 places. Un joueur ne peut pas bénéficier des revenus de la revente. »   Squadra : « Ça peut être un inconvénient lors de grosses sessions avec plus de 25 membres par exemple, mais comme nous sommes tous connectés entre nous via PS messages et Discord, il suffit d'envoyer un petit message aux collègues pour libérer une place de PDG / Président. »   Raadoooo1989 : « Aucun des deux à vrai dire. La plupart du temps, nous avons plusieurs sessions en même temps. La plupart de nos membres préfèrent jouer et aider les autres, par conséquent ces limites ne nous affectent pas vraiment. C'est seulement un inconvénient quand il y a un bonus sur les caisses spéciales et que la plupart des membres les exploitent en solo. Mais même dans ce cas, nous avons 1 ou 2 sessions pour gérer l’approvisionnement en caisses. »   La communication semble essentielle dans un crew d'entraide. Est-ce que certains éléments du jeu la limitent ? Si oui, comment l'améliorer ?   MrBibendum : « Les PS Party acceptent 8 joueurs, quand nous sommes plus nombreux, plusieurs PS Party sont ouvertes, et plusieurs équipes formées. »   Squadra : « Le jeu possède peu de moyens de communication. Nous passons essentiellement par les applications PS messages et Discord pour l'écrit, PS Party pour le vocal ; qui sont tous extérieurs au jeu. »   Raadoooo1989 : « L'utilisation des messages en jeu est un peu difficile sur console. Sauf si vous avez un clavier branché sur la PlayStation, vous ne pouvez utiliser que la manette, et c'est un peu pénible. Nous avons des alternatives telles que, les PS messages et les discussions de groupe PS messages. »   Même si les adhérents de votre crew semblent pacifiques, vous avez un ensemble des règles très strictes. Quel constat vous a amené à en rédiger autant ?   MrBibendum : « Pour les règles, dans notre crew, le tir ami est interdit. Ce n'était pas le cas dans les autres crews alliés. Il y a eu des tensions parfois, certains étaient adeptes du kill gratuit et fourbe, en sortie de braquage ou fin de livraison. Nous avons dû amener notre point de vue pour continuer à jouer ensemble. »   Squadra : « Au départ nous n'en avions qu'une seule: ne pas tuer un autre membre. Mais nous nous sommes vite rendu compte que pour garder des sessions vraiment saines pendant longtemps, et une communauté de qualité, il fallait imposer certaines règles. En essayant toujours qu'elles soient le moins contraignantes possible. »   Raadoooo1989 : « Nous avons commencé avec quelques règles de base, qui ont évoluées avec la taille du crew. C'est le premier crew amical très sécurisé sur Playstation et nous n'avions personne sur qui prendre exemple. Nous avons donc établi la "norme". Oui, nous avons actuellement quelques règles et nous sommes très stricts à leurs sujets, mais c’est ce qui fait que notre système fonctionne et c’est ce qui fait de nous le groupe le plus sûr pour jouer à GTA Online sur PlayStation. »   Avez-vous constaté une différence de comportement des joueurs selon l'évolution de la taille de votre crew ?   MrBibendum : « Des différences de comportement, il y en a eu, mais jamais dans mon crew. Nos alliées ont voulu grossir absolument. Cela a engendré le recrutement de joueurs ne respectant pas les règles de l'alliance. Plus c'est gros, moins il y a de contrôle. Mon crew, c'est 12 joueurs maxi, comme le nombre de places autour de la table ronde. »   Squadra : « A part lors de la création du crew ou nous n'étions qu'une poignée de membres , la taille du crew impacte peu le comportement des joueurs car le noyau de joueurs actifs reste sensiblement toujours le même, les inactifs sont remplacés par les nouveaux etc... c'est pour ça qu'il est très dur pour un crew de petite taille d'avoir une espérance de vie sur le long terme, hors crew d'amis bien sûr. »   Raadoooo1989 : « Non, pas vraiment. Le processus de candidature garantit que tout le monde sait dans quoi il s'embarque et ce qu'on attend de lui. Et avec un système de rapports de transgression en place, nous nous assurons qu'ils respectent les règles ou soient réprimandés pour les avoir enfreintes. »   Vos détracteurs mettent souvent en avant que vous forcez les personnes extérieures au crew, même pacifiques, à quitter la session. Pouvez-vous nous expliquer votre point de vue sur la question ?   MrBibendum : « C'est obligatoire de "nettoyer" les sessions. Nous avons essayé de garder des joueurs pacifiques afin d'augmenter le bonus forte demande. Mais pratiquement à chaque fois, le joueur pacifique détruisait de la marchandise lorsqu'il en avait l'occasion. Et puis souvent, le joueur pacifique attire des autres joueurs, sans le faire volontairement, par la fonction rejoindre des amis. Et je ne vais pas cacher que l'on s'amusait aussi quand c'était le moment de chasser les agresseurs. Quand on passe la soirée à vendre, un peu d'animation fait aussi du bien. »   Squadra : « Nous avons envisagés plusieurs solutions et notamment celle de laisser en paix ceux qui jouent calmement dans leur coin. Mais le temps nous a appris que dans GTA Online on peut difficilement faire confiance à des inconnus, qui peuvent avoir un comportement imprévisible, c'est pour ça que nous ne jouons que entre nous lors de nos sessions, libre à chacun d'avoir plusieurs crew pour jouer en dehors des sessions blanches. »   Raadoooo1989 : « Nos procédures nous incitent à demander gentiment aux personnes qui ne font pas partie de notre crew de bien vouloir quitter la session. Nous voulons jouer et apprécier le jeu d'une certaine manière. Peu importe comment nous sommes considérés des personnes extérieures. Les expériences passées nous ont fait comprendre que nous ne pouvions pas nous permettre de donner à quelqu'un le bénéfice du doute. S'ils sont vraiment pacifiques, ils comprennent pourquoi nous leur demandons de partir. Et s’ils veulent rejoindre notre équipe, ils sont les bienvenus. »   Commentaire ouvert sur les sessions blanches dans RD Online. Pensez-vous que le multijoueur de RD Online sera aussi actif que GTA Online ?   MrBibendum : « Je pense qu'il y aura moins de monde. Certains n'apprécient pas l'univers de ce jeu. Et puis je pense également qu'il ne sera pas autant aimé que celui de GTA Online. J'ose espérer que Rockstar Games ne fera pas de cheval volant avec missiles guidés. Pour les sessions blanche dans Red Dead Online, je n'en vois pas l'utilité pour le moment. Elle seront d'ailleurs très difficiles à faire, vu de la taille de la carte et du temps qu'il faut pour aller d'un bout à l'autre. »   Squadra : « Même si il est toujours en bêta, l'orientation que semble prendre le online de Red Dead Redemption 2 ne convient pas avec le concept des sessions blanches, et personnellement je pense que RD Online cible un public beaucoup moins large que GTA Online, ce qui par définition résultera d'une activité plus faible. »   Raadoooo1989 : « Pour le moment, RD Online n’est pas aussi évolué que GTA Online et j’estime que cela prendra un certain temps et l'expérience en ligne est encore très différente ; en particulier dans les sessions libres. Et non, je ne pense pas que RD Online sera aussi actif, c'est un jeu différent, avec une base de joueurs différente. Même si beaucoup de joueurs GTA Online, jouent également à RD Online, ce n'est pas le cas de tous. »   Liens : MrBibendum, Les sessions blanches (Squadra), CEWL (Raadoooo1989)
  6. 12 points
    Vikingix

    Nouvelle équipe du réseau en 2019

    Si, c'était totalement désobligeant. Je suis assez récent sur ce forum, donc je connais strictement rien à vos histoires et conflits passés, mais vous avez franchement l'art d'être antipathiques et lourdingues dans vos interventions mentionnant l'administration du forum (départ de Bender, nouvelle équipe, ...). Sans parler du No Limit de Noël. C'est bon, on a compris que vous vous entendez pas du tout avec certaines personnes actives de ce forum. On peut passer à autre chose maintenant ? Il m'a semblé que vous mettiez avant votre maturité dû à votre âge. Eh bien ça serait le bon moment pour la montrer. Quelque soient vos raisons, et leur éventuelle validité, ce que je constate d'un œil extérieur perso, c'est que ça pourrit l'ambiance du forum. Puissiez vous y réfléchir.
  7. 12 points
    Kalys-CastleBravo

    Garnison des marshals Echo

    Salut à tous, Voici mon premier rapport du far west , celui de mon arrivée et de ma prise de fonction dans l'ouest sauvage…. Après des jours et des jours de voyage, me voila tout fraichement arrivé de la cote Est. J'ai longtemps refusé ma mutation, dans cet Ouest sauvage, dénué de toute civilisation, rempli de péquenauds et de maladies… Mais voila, la bavure qui a eu lieu lors de ma dernière mission à Washington, a scellé mon sort… Du coup , étendue sauvage, ploucs et criminels , me voici, avec pour seul bagage mon révolver, mon fusil et ma carabine ainsi qu'une carte pour trouver ma destination dans cette immense désert. Je dois traverser tout l'état pour rejoindre ma nouvelle affectation. Je dois prendre le commandement d'une garnison qui s'appelle ECHO, au coté du marshal fédéral déjà en poste nommée "Siass la rousse". Pour cela, je dois rejoindre le Fort Mercer, à la frontière mexicaine. Après des heures à chevaucher dans les étendues désertique de RIO BRAVO, tout en réfléchissant si j'avais bien fait la totalité de mes vaccins, et me demandant comment j'allais supporter la vie dans cette région d'alcoolique consanguins, me voici arriver à l'entrée du fort Mercer. Dès mon arrivée, le marshal fédéral Siass me présenta à toute la garnison écho , Marshal , Shérif , Shérif adjoint , et le reste des troupes. Bon , je me dois d'avouer que à part un ou deux, ils n'avaient pas l'air si alcoolique et consanguins que dans mes appréhensions. Suivi une visite des lieux , rempart , potence et nos quartiers Puis je découvre , que pour passer le temps dans ce désert , leur passe temps favoris était la pendaison de hors la loi! Le jour: Comme la nuit: La nuit tombé , nous finissons les derniers préparatifs pour le lendemain, ou un grand voyage nous attends... Ainsi que des entrainements à l'escalade Le lendemain, nous recevons le détails de notre mission: Nous devons nous rendre dans l'EST , avec d'abord une halte à ARMADILLO , à la recherche d'un fugitif recherché qui aurait été apercu la bas. Puis nous devons nous rendre à BLACKWATER , récupéré trois hors la loi très dangereux , et les transférés en train jusque à SAINT-DENIS Nous voici au départ de fort Mercer cavalant en groupe à travers le désert , les sabots de nos nombreux chevaux déchirant le calme et la tranquillité de l'endroit, soulevant plus de poussière qu'une usine de SAINT-DENIS A la nuit tombée, nous arrivons enfin à ARMADILLO, mais le suspect est introuvable. J'ordonna donc la fouille de toutes les maisons et commerces de la ville. Le suspect restant introuvable , après avoir fouillé toute la ville durant la nuit , nous nous sommes remis en route pour BLACKWATER dès le petit matin. Nous avons traversé Macfarlane Ranch , Thieves landing pour enfin arriver dans les GREAT PLAIN. Je pris la décision , de monter le camp à quelques kilomètres de BLACKWATER pour passer la nuit, en attendant de pouvoir récupérer les criminels en attente de transfert le lendemain matin. Pendant que le marshal fédéral Siass et le marshal Newsmoke monte la garde Le lendemain, nous faisons enfin notre entrée dans la ville de BLACKWATER. Puis nous nous rendons au camp de la ville , pour récupérer les 3 hors la loi, afin de les emmener à leur procès à SAINT DENIS Une fois les "colis" entre notre possession, nous prenons la route de RIGGS STATION , ou le train fédéral nous attends sous bonne garde. Le marshal Klem prit les commandes du train sous la protection du marshal Newsmoke. Nous démarrons et prit la route de SAINT DENIS avec un dispositif de protection important compte tenu de la sensibilité de nos marchandises A la nuit tombé, le train arrive dans le BAYOU , la fatigue commence à se faire ressentir parmis les troupes après ces 3 jours de voyage. En approche de SAINT DENIS nous nous préparons à débarquer les prisonniers. Nous voilà enfin arrivés en gare de SAINT DENIS , avec des prisonniers qui reste sous haute surveillance jusque à leurs remise au autorité local. Les hors la loi remis aux autorités local, nous sommes chargé d'une dernière mission, transférer des armes et ravitaillement jusqu'à RHODES , pour les autorités de la bas. Nous partons donc en convoi de diligence hautement protégé jusque à notre destination. Une fois la livraison effectué nous sommes invités au manoir de la ville par les autorités de RHODES pour nous remercier Après cette excellent repas , bien apprécié après ces 5 jours de mission, nous nous sommes lancés dans un entrainement au combat entre l'equipe du marshal fédéral Siass et la mienne , à travers les champs de tabac. Puis nous sommes repartis vers Fort Mercer , dans l'attente de noter prochaine et palpitante mission. Au final , je me dit que je suis arrivé dans cette région bouffé entre remords et préjugés débile, et qu'entouré de si fidèle et sympathique compagnons d'armes , je pourrais au final me plaire dans le Far West . C'était Kalys Marshal fédéral de la garnison écho ( et arrière arrière arrière grand père de Kalys Chef d'état major de l'escadron ECHO ) pour mon premier rapport et mon arrivé dans le Far West
  8. 11 points
    Arnaud93

    Vos véhicules Online

    Que ça fait longtemps que je n'avais pas posté ici
  9. 10 points
    BenDeR

    Qu'est-il advenu de la Bravado Banshee 2013 ?

      Ceux qui ont suivi la campagne marketing de GTA V se souviennent peut-être de la Bravado Banshee 2013, annoncée en août de la même année, et conçue en collaboration avec West Coast Customs. La voiture est en fait une Dodge Viper SRT-10 2006, modifiée pour ressembler à son homologue dans GTA V. Rockstar avait d'ailleurs organisé un concours pour permettre aux fans de gagner ce véhicule, dont le prix était estimé, à l'époque, à 180 000 $ US.   En mai 2014, nous avions réalisé une interview avec Austin Parker (alias Bonqo Kill), le gagnant de la voiture. Ce dernier avait notamment annoncé que le véhicule serait mis en vente dans un avenir proche. Quelques jours plus tard, on découvrait la Banshee listée sur eBay au prix de 170 000 $ US. Il aura cependant fallu attendre jusqu'au début 2015 avant qu'elle ne trouve un acheteur pour la modique somme de 45 200 $ US, soit plus de 120 000 $ US de moins que le prix de vente original.   Vidéo promotionnelle dans laquelle Austin Parker (alias Bonqo Kill), gagnant de la Bravado Banshee 2013, ainsi que sa mère Cheryl Parker, vantent les prouesses du fameux bolide.   En août de cette année, la voiture a été vendue sur Mecum Auctions, un site de ventes aux enchères, pour la somme de 30 800 $ US.   La Banshee a de nouveau été mise sur le marché il y a quelques jours, cette fois-ci par Texas Hot Rides. On y apprend notamment que le véhicule aurait parcouru jusqu'à maintenant un peu moins de 8200 miles, soit près de 13 200 km, ce qui est somme toute une distance très faible pour une voiture âgée de 5 ans. Aussitôt mise en vente, la Bravado Banshee 2013 a été vendue au prix de 62 991 $ US, ce qui en fait un très beau cadeau de Noël pour son acheteur ou pour la personne à qui elle est destinée.   Ceux qui souhaitent acquérir cette voiture unique devront rester à l'affût, car l'histoire nous apprend qu'elle sera de nouveau mise en vente dans un avenir pas trop lointain. Se retrouvera-t-elle un jour à l'extérieur du continent américain ? Mystère...     Lien : Texas Hot Rides
  10. 10 points
    Yan22

    Bonne Année 2019 sur GTANF et merci pour tout !

    De mon côté, c'est sans surprise que je lis cette nouvelle, mais malgré tout ça demeure un choc. Il sera bizarre de voir GTANF sans toi à l'administration. Au fil des années tu as su gérer les sites et forums de manière à apporter à ses lecteurs et membres, comme tu le dis justement, la référence francophone. Par contre je comprend entièrement ta décision, et je pense que c'était le meilleur choix à faire. Je me considère chanceux d'avoir pu travailler à tes côtés, et c'est sans hésiter que je te considère comme l'un de mes meilleurs amis. J'aurais bien aimé faire un plus long pavé, j'ai l'impression que tu le mérites, mais c'est pas trop mon fort, et les célébrations du nouvel an battant leur plein j'avoue ne pas avoir l’entièreté de mes capacités. Pour ceux qui connaissent BenDeR un peu moins, sachez que durant ces 10 années, il a fourni énormément d'efforts pour faire de GTANF ce que vous voyez aujourd'hui. L'ayant côtoyé régulièrement depuis plusieurs années, je peux vous dire que cela représente un travail colossale, dont la majorité que vous ne voyez même pas directement. Je n'ose même pas imaginer le nombre d'heures que ça représente. Et tout ça simplement par passion, et pour faire vivre cette passion aux membres et lecteurs. Alors BenDeR, je te dis un très sincère merci. Merci pour tout ce que tu as fait pour GTANF au fil des années. Merci de m'avoir toléré durant mon temps dans l'équipe (et le temps que j'ai passé à quitter et revenir ). Merci d'être qui tu es. Évidemment ce n'est pas un adieu, mais comme je l'ai mentionné plus haut, ce sera un énorme changement pour GTANF. Je suis heureux que tu aies pu trouver une bonne relève, je n'ai pas de doute que JeyM et KevFB feront un très bon travail. Longue vie à GTANF, et bonne année à tous !
  11. 10 points
    Manhattan

    The NoLimit™

  12. 9 points
    Manhattan

    Vos véhicules Online

    Mais quelle tuerie
  13. 9 points
    Isyanho

    Café du Network - GTA Online

    Ils vont démissionner quand ils vont écouter les conversations.
  14. 9 points
    Master Nawak

    Bonne Année 2019 sur GTANF et merci pour tout !

    On peut difficilement se rendre compte de tout le travail abattu par BenDeR pendant ces dix ans (rédaction d'articles, de dossiers, de guides, mise à jours de ces derniers, créations graphiques (ne serait ce pour illustrer une map, créer une vignette ou des projets plus ambitieux), l'énorme travail de traduction réalisé à la hâte, gestion de l'équipe, administration des site etc. etc. (j'en passe) et ça, tout le temps, sans relâche, quoi qu'il dise, même quand il se disait en perte de vitesse, surtout à ce moment-là (qu'est ce qu'il peut pondre comme pavés pour le guide quand il est démotivé !). J'ignore combien d'heures il a pu sacrifier pour le réseau pour lui donner une signature et imposer un style le plus proche d'un site professionnel, ce qu'on pourrait lui reprocher parce que nombreux sont les newbies qui se sont inscrit ici en pensant être au SAV de RockstarGames. Je ne connaissais pas le site avant BenDeR, je l'ai connu rétrospectivement quand il a fallu réparer des mises en pages d'anciens articles (des jolies séances d'archéologie et de spéléologie au fin fond de GTANF) lors des changement de versions d'IPB, ça faisait "site de bande de copains", un peu bordélique, sympathique forcément, bourrés de fautes d'orthographe malheureusement, et c'était pas si mal mais ça ne ressemble en rien à ce que BendeR a pu imposer très rapidement par la suite en prenant les rênes du site. Je ne me serais jamais inscrit ici sans BenDeR et, je ne sais ce que sera l'avenir sans lui à la barre, j'espère qu'on pourra faire prospérer le site dans le respect de ce qu'il a construit , quelque soit notre fonction (membre du forum, VIP, VIP+, staff, admin). Merci l'artiste ! Et ne t'éloigne pas trop.
  15. 8 points
    JeyM

    Vos véhicules Online

  16. 8 points
    Flow89340

    Vos véhicules Online

    Mon nouveau jouet
  17. 8 points
    thozyk

    Vos véhicules Online

    bonjour à tous,
  18. 8 points
    JeyM

    Vos véhicules Online

  19. 8 points
    Flow89340

    Snapmatic - Partagez vos photos

  20. 8 points
    Master Nawak

    Saint Denis en réel

    Les Twin Starks sont inspirées principalement des Courthouse and Jail Rocks qui servaient de point de repère aux caravanes de pionniers américains, traversant le Nebraska comme "La piste de l'Oregon" et "les mormons" (Dan Houser avait d'ailleurs mentionné les mormons dans son interview à Vulture en Octobre 2018, en parlant de ses inspirations littéraires) et au service postal du Pony Express . CourtHouse et Jail Rocks (une découverte de BretMaverick777 de GTAForums.com) Un autre point de repères un peu plus à l'ouest du précédent qui a pu inspiré Rockstargames dans une moindre mesure est le ScottsBluff monument avec les fameux pics rocheux de son "Saddle Rock" (images du milieu sur le montage ci-dessous) . Loin d'être seulement un point de repère "à l'horizon" comme les Jail & Courthouse rocks, c'était même un point de passage obligé pour les pionniers à travers le "Mitchell Pass" (cf image du bas). Là encore on retrouve une formation en plateau (Mesa) et un rocher triangulaire de part et d'autres. Le Scottsbluff monument apparait dans de nombreux films sur les pionniers, le dernier en date étant "The Ballad of Buster Scruggs" des frères Coen sur Netflix où on le voit dans l'épisode "La fille qui fut sonnée" ("The Gal Who Got Rattled") Une des sources d'inspiration de Van Horn est la zone "portuaire" de Natchez dans le Mississippi situé à 250 km au nord ouest de New Olreans. Loin d'être pauvre, abandonné et presque en ruine comme dans RDR2, Natchez est au contraire un lieu touristiques apprécié pour les riches propriétés sudistes qu'il possède, celles-ci n'ayant rien à envier à celles des Gray et Braithwaite de RDR2. On notera par ex. de nombreux points de similitude entre l'ancien bureau incendié du shérif de Van Horn et la maison à gauche de la route. Credit : une découverte de Jje1000 sur GTAForums.com
  21. 7 points
    Arnaud93

    Vos véhicules Online

    Ma Shyster Deviant
  22. 7 points
    Vikingix

    The NoLimit™

    puta** y'avait du level pour Noël sur ce forum... Comme je suis masochiste, j'ai lu tous ces échanges plus consternant les uns que les autres. Et au final, la chose qui me choque le plus, c'est qu'on en soit à juger les autres en fonction de leur salaire et de leur niveau d'étude. Ceux qui en sont encore à ce stade n'ont rien compris à la vie
  23. 7 points
    M3CSLdriver

    The NoLimit™

    Pourquoi faut toujours que ça parte en couille ces discussions et que les mères des protagonistes soit impliquées là dedans ? Quand on voit la faiblesse d’esprit du « débat » ici présent, je crois effectivement que c’était mieux quand le calme régnait ici et pas des p’tits soldats qui se prennent pour des chefs aux égos et chevilles surdimensionnés qui insultent tout le monde gratuitement et croient tout connaître de la vie de chacun, tout ça pour semer la zizanie ici et finalement montrer leur infériorité intellectuelle... affligeant...
  24. 7 points
    Liberty

    Saloon du Network - Red Dead Redemption 2

    Cela me parait être le moment idéal pour poster mon avis sur RDR2. Donc, si par le plus grand des hasards, ça vous intéresse, que vous avez du temps à perdre, dans les transports ou que vous vous faites simplement chier, voici ce que j'en pense, et je serais curieux d'avoir vos avis sur les points évoqués. Evidemment, un jeu qui a nécessité 7 ans de développement et qui a une durée de vie de plus de 80 heures ne pouvait pas avoir un avis qui tiens sur deux lignes. Pardonnez donc ce pavé ! Pour que ça passe mieux, je vous propose une expérience particulière, je vais mettre des musiques que vous devrez lancer afin d'être dans la même "émotion" que moi quand j'ai rédigé ces lignes (j'écoutais ces musiques pendant que j'écrivais, oui).-contient des spoils- Red Dead Redemption 2 est un jeu que je n’attendais pas, et pour être franc, à sa première annonce, j’étais sceptique. Cela s’explique par le fait que Red Dead Redemption est le jeu vidéo qui m’a le plus marqué dans mon histoire de gamer, c’est donc en toute logique qu’il figure en première position de mon top des jeux que je préfère, logique, c’est le seul qui y figure. Certes, j’aime et j’ai aimé d’autres jeux, cependant je n’ai pas « expérimenté » les autres jeux comme je l’ai fait avec RDR. Je joue la plupart des autres jeux comme on consomme un produit culturel basique, comme un film, une série. Dans le cas de RDR, c’était différent, j’ai vraiment vécu une aventure. Ce jeu m’a pris aux tripes. C’est le seul jeu pour lequel j’ai éprouvé tant d’émotions : des rires puis des pleurs. Cela est dû à une histoire prenante, des personnages attachants le tout à une époque et dans un environnement qui m’étaient alors nouveaux à cette époque. Continuez donc de lire après avoir lancé ça: Je pense que la force de ce jeu est son histoire et la manière dont elle est menée. John Marston, héros de cette histoire, est un hors la loi qui souhaite se ranger pour profiter de ce qui est maintenant important pour lui : sa famille. Il essaie alors de racheter sa liberté. Piégé par la Pinkerton, on lui promet en effet de le libérer s’il abat les anciens membres de sa bande. De manière générale, je jouais le jeu d’une manière semblable à un RPG, comme si je vivais ma propre vie, au point que je passais parfois des heures à jouer au poker au même endroit parce j’avais l’habitude de jouer avec les mêmes PNJ, à Armadillo. Je ne pouvais pas jouer ailleurs car je ne me sentais pas chez moi. Pour la petite anecdote, c’est sur RDR que j’ai appris à jouer au poker. J’avais de plus quelques routines, par exemple je me baladais un peu la journée, quand venait le soir j’allais au saloon pour ensuite passer la nuit à jouer au Poker avec mes voisins… Et parfois la journée aussi ! Au bout de 45 heures de jeu, j’arrive à la fin de la quête de John, il retrouve sa famille et peut enfin se reposer et se consacrer entièrement à sa femme et son enfant. On se sent apaisé, sauf que cela ne dure pas. Après avoir tâté du bout des doigts le bonheur, John se retrouve à nouveau confronté à la Pinkerton, et cette fois, c’est pour la dernière fois. Je me souviendrais probablement toujours de cette scène, ce moment où John est seul dans la grange, sachant que son heure est venue (ici, le joueur aussi le sait), il prend alors une dernière inspiration, pousse la double porte battante pour ensuite finir au sol, criblé de balles. Un peu plus tard, son fils se venge et abat Edgar Ross, l’agent responsable de la mort de son père. Enfin, le générique se lance avec la musique « Deadman’s gun » de Ashtar Command. A ce moment-là, je ne vais pas mentir, j’ai pleuré, et ce pour plusieurs raisons : La mort de Marston était pour moi une injustice, on a vécu son histoire et on sait qu’il a tout fait pour se racheter, qu’il s’efforçait à devenir quelqu’un de bien, il ne méritait pas de mourir, surtout qu’il avait rempli sa part du marché. Ensuite, sa mort marquait la fin des routines que j’avais, plus de poker avec les amis d’Armadillo, plus de promenades en cheval que j’avais l’impression de partager avec le héros, et puis je repensais aussi à tous les bons moments que j’ai passé durant cette aventure, qui prenait fin de manière tragique sous mes yeux. Le tout sur une musique magnifique mais triste. Cette fin m’a travaillé pendant bien trois jours. C’est là la force de ce jeu selon moi, il a eu la puissance de me marquer si profondément, que je ressens à nouveau cette tristesse en écrivant ces lignes. Ce jeu est un chef d’œuvre. C’est pourquoi j’étais assez mitigé lors de l’annonce de la suite de ce jeu. En effet, pour moi, faire un RDR 2 revenait à faire un « Titanic 2 », c’est-à-dire que je ne concevais pas qu’on puisse faire une suite à ce chef d’œuvre, d’autant plus que l’histoire était bien ficelée. Par la suite, j’avais peur d’un effet « Le Roi Lion 2 », c’est-à-dire qu’on essaie de faire une suite à un chef d’œuvre mais qui ne sera pas aussi mémorable. Je n’étais donc pas hypé par ce jeu et à vrai dire, « je l’attendais au tournant ». Continuez donc de lire après avoir lancé ça: J’ai donc joué à RDR 2 et l’ai complété en –environ- un peu moins de 100 heures. A vrai dire, ce jeu m’a surpris, dans tous les sens du terme. Commençons par les graphismes : Oui, le jeu est splendide, techniquement comme visuellement, notamment grâce à une diversité d’environnements impressionnante. De la montagne à la plaine en passant par le désert, avec chacun leurs propres spécificités : végétations, animaux, reliefs... De manière générale le monde de RDR2 est vivant et cohérent. Il y a toujours de l’animation et lorsqu’on se ballade, on tombe quasiment systématiquement sur quelqu’un qui a un problème ou nous propose une interaction. J’ai aussi beaucoup apprécié le fait que, juste en croisant des gens, on pouvait avoir des missions récurrentes avec eux, et mieux encore, que lorsqu’on aidait des inconnus, parfois, on était amené à les recroiser par hasard, moment dont ils profitent pour nous remercier. Sans oublier les villes qui sont pleines de vies. Même si j’ai été déçu de Saint Denis, qui n’a rien à envier aux petits villages en termes d’animations et d’activités… Là où c’est moins bon, c’est au niveau du gameplay. Le gameplay est dans l’ensemble moyen. Surtout au niveau des déplacements à cheval. C’est un vrai cauchemar lorsqu’il s’agit de se déplacer avec le cheval lorsqu’il y a des obstacles sur la route. Parfois celui-ci les évites, parfois il saute par-dessus, mais d’autres fois il va simplement buter contre. Mon cheval a trébuché plus d’une fois sur un caillou ne faisant pas un cinquième de sa hauteur. Le pire, c’est quand je m’aventure avec dans la forêt ou que je quitte le chemin de terre. C’est bien simple, je ferme les yeux et je prie. En effet, le cheval n’en fait qu’a sa tête. S’il veut éviter un arbre par la gauche, mais que vous souhaitez aller à droite, deux choses vont potentiellement se produire : La première, la volonté du cheval l’emporte sur la vôtre et vous esquivez l’arbre sur la gauche, sauf que votre joystick est encore orienté vers la droite, ce qui vous envois dans un autre arbre qu’ici le cheval se gardera bien d’éviter. La deuxième éventualité : le cheval va vouloir faire un compromis et va donc vous envoyer dans l’arbre. D’ailleurs, en parlant de cheval, j’aimerais accorder quelques lignes sur ce réalisme à taux variable dont le jeu fait part. Notamment lorsqu’il est question de la mort de votre cheval. Alors je comprends qu’on veuille faire réaliste en rendant toute mort définitive. Mais pourquoi, quand je meurs en même temps que mon cheval, un autre cheval apparaît, que je ne connais ni d’Adam ni d’Eve et qui porte, en plus de ça, la selle de mon cheval mort. Serait-ce un cadeau des Dieux ? Autant qu’ils me rendent mon cheval mort…. Mais vivant. Autre soucis, mais manette oblige, la visée automatique est très aléatoire. D’abord dans la sélection des ennemis, parfois la visée se lock sur un ennemi à plus longue portée que celui qu’on souhaitait initialement viser, qui lui était plus près. Alors oui, je pouvais la désactiver, mais en visée libre au joystick, c’est beaucoup moins agréable qu’avec une souris. Ce que je faisais la plupart du temps, c’est que j’activais le sang-froid juste le temps de positionner manuellement le viseur sur la tête de l’ennemi et tirer. D’ailleurs, en parlant de tirs, j’ai trouvé très gênant le système de tir avec certains fusils (fusils à verrou par exemple), en effet, il faut appuyer sur la gâchette une fois pour tirer avec l’arme, mais encore une fois pour armer l’arme à nouveau. Si on oublie, on tirer dans le vent puisque aucune balle ne sort, et si on se précipite en appuyant plusieurs fois pour que le personnage se dépêche, le coup part « tout seul », et on se retrouve dans la situation initiale, à savoir, réarmer l’arme. Certes, ça ne m’arrivait pas systématiquement, mais au moins une fois par gunfight, puisque je jouais 80% du temps avec le fusil à verrou. Sinon, pour les fights au corps à corps, je dois admettre que le système de combat est assez prenant, il est vif et on sent que les coups sont donnés avec force. Je déplore cependant l’absence des coups de pieds. S’il y a bien quelque chose que j’ai apprécié dans le déroulement de l’histoire, c’est que celle-ci se passe essentiellement dans la partie des plaines et de la montagne, ce qui fait qu’à mesure que j’avançais dans le jeu, j’étais hypé par la zone désertique. Quelle déception arrivé à l’Epilogue, en me rendant compte qu’au final l’histoire a laissé une partie de la map complétement inutilisée. C’est bien simple, j’ai fini le jeu et éteint la console –pour une durée indéterminée- sans avoir exploré toute la partie sud-ouest. Un autre problème que cela a causé, c’est qu’au bout d’un peu plus de 60 heures de jeu, j’ai fini les quêtes « inconnus », « rencontres fortuites » et exploré tout ce que j’avais à explorer avant même d’avoir fini le jeu, j’ai donc été poussé à rusher les missions à partir de là. Détail que j’ai moyennement apprécié : la sensation qu’on est un enfant pour qu’à chaque mission les PNJ nous disent quoi faire. Je pense que cet effet aurait pu être évité de la manière suivante : Au lieu que ce soit le PNJ qui dise « va à l’échelle et attends mon signal », ce serait bien mieux que ce soit Arthur qui dise « J’vais monter à l’échelle et tu me dis quand t’es prêt ». Continuez donc de lire après avoir lancé ça: Enfin, je me dois d’aborder le système d’honneur. Dans RDR, le système était simple : tu fais du mal masqué, ton honneur ne bouge pas. Ici, quand bien même tu mets une cagoule, si tu commets une mauvaise action, ton honneur descend. On comprend au fil de l’histoire que cet honneur concerne et impact essentiellement Arthur et l’estime qu’il a de lui-même, ça va influer sur son comportement et la manière dont il appréhende les événements, et non sur la vision qu’ont les gens de lui. Mais alors, pourquoi ces répercutions sur les prix et les actions des PNJ vis-à-vis de lui en fonction de son honneur ? Comment les PNJ sont-ils censés savoir que c’est lui qui a tué un innocent, alors qu’il était masqué ? Surtout que certaines actions effectuées durant les missions n’ont pas d’impact sur l’honneur alors qu’effectuées en dehors des missions elles font baisser l’honneur. En parlant d’honneur, il me faut évoquer le système de prime que je ne comprends pas. L’histoire veut que nous soyons des hors-la-loi, alors pourquoi ai-je une prime EN PLUS que celle que je suis censé avoir ? Pourquoi puis-je payer ma prime ? Je paye la prime et c’est fini j’ai plus à fuir ? Sans parler des chasseurs de primes qui vous trouvent systématiquement lorsque vous faites un campement, même si vous êtes dans les montagnes. C’est d’ailleurs à cause de ce dernier point que j’ai arrêté de faire des campements (que j’appréciais particulièrement tant ils renforçaient l’immersion). Parlons maintenant du plus important, l’histoire. Le jeu nous fait vivre le déclin de la bande de Dutch, du point de vue d’Arthur. L’histoire prend donc place avant celle que l’on vit avec John. J’ai beaucoup aimé l’aspect de bande qui était bien mis en valeur. J’ai adoré les interactions qu’on pouvait avoir avec les différents membres, avec des dialogues qui évoluent en fonction de l’histoire ou bien des activités qu’on a faites avec eux. Je me souviens avoir fait une partie de dominos avec Mary-Beth et le lendemain (in-game), en la saluant elle a fait référence à la partie qu’on avait faite, en me charriant parce qu’elle avait gagné. D’ailleurs, à propos de Mary-Beth, j’ai vraiment pensé qu’il pourrait se passer quelque chose entre elle et Arthur, et bien pas du tout. J’étais même plutôt déçu de ne pas avoir plus d’interaction avec elle, et certaines autres filles du camp, qui sont souvent délaissées. Par contre, voir que systématiquement, lorsque je propose une partie de poker, Marston est toujours présent, ça m’a fait sourire parce que ça me rappelais les nombreuses heures que j’ai passé à jouer au poker dans le premier RDR, ça coïncidait donc bien avec l’image de passionné de poker que je lui avais donné. Dans cette aventure, Arthur décide de se ranger, tout en reconsidérant les décisions qu’il a prises par le passé. Cette remise en question est précipitée par le fait qu’il est atteint de la tuberculose, qu’il a contractée en frappant un homme. Personnellement, dès que je l’ai entendu tousser pour la seconde fois, j’ai su qu’il allait tomber malade. Parce qu’à la première toux, je me souviens avoir apprécié ce que je pensais être « un détail », mais quand c’est apparu une seconde fois, j’en ai déduit qu’il ne s’agissait plus d’un simple détail… Quelque chose d’important à souligner, c’est qu’au début de l’histoire, le jeu a réussi à faire baisser l’estime que j’avais pour John. On apprend qu’il a abandonné la bande une première fois, qu’il ne considérait pas Jack comme étant son fils et surtout, on sait que par la suite il va trahir une deuxième fois sa bande en exécutant tous ceux qui auront survécu jusque-là pour racheter sa liberté. Je trouve ça assez bien joué de la part de Rockstar de démystifier le héros du précédent opus, fallait le faire ! Au final, à mesure qu’on avance dans l’histoire, qu’Arthur développe de la sympathie pour John, mais aussi que John gagne en maturité, l’estime pour celui-ci revient au plus haut. Pour ce qui est du déroulement de l’histoire, je trouve ça un peu bancal que Dutch veuille systématiquement avoir plus d’argent, alors que rien qu’avec ce qui nous revient en part de chaque mission, on a largement de quoi vivre tranquillement pendant un moment. Surtout que je trouve qu’on n’a pas vraiment de quoi dépenser notre argent. Peut-être même qu’on a trop d’argent du coup ? Par ailleurs, j’avais lu dans certaines critiques que l’épilogue était jugé trop long. Personnellement, je trouve qu’il prend simplement trop de temps dans le récit général, presque 1/3. Mais en réalité, avec cet épilogue, consacré à la construction de l’intrigue de l’opus suivant, on se rend compte que la série Red Dead Redemption, c’est avant tout l’histoire de John Marston. Je regrette d’ailleurs qu’au final, avec cet épilogue, Arthur passe pour quelqu’un de secondaire. Et c’est d’ailleurs ce que j’avais remarqué dès le début du jeu. J’avais du mal à cerner le personnage, connaitre ses enjeux, ses motivations, afin de le jouer au mieux (Dans RDR1, on sait que Marston a une famille, qu’il essaie de retrouver en aidant la Pinkerton, c’est un gars qui souhaite se ranger). En fin de compte on en apprend que trop peu sur lui, au point qu’à la fin du jeu, on en sait plus sur John que sur Arthur. D’Arthur, on sait simplement au détour de deux conversations qu’il a eu une femme et un enfant qu’il a perdu. On sait aussi de par quelques missions qu’il a eu un amour de jeunesse. Il n’a pas d’ambition, si ce n’est d’être loyal à Dutch (on va en reparler plus tard). Dans le dernier chapitre cependant, on a tout de même une forme d’ambition, celle de la rédemption, comme pour John, une remise en question, une envie de faire ce qui est juste. Il consacre d’ailleurs ses derniers instants à protéger et sauver John. En revanche, j’ai adoré lire le journal d’Arthur, puisque celui-ci nous permets de comprendre comment les événements l’ont affectés, ses doutes, ses peines et ses joies. Mais alors, ce jeu m’a-t-il marqué ? Est-il à la hauteur du premier RDR ? Continuez donc de lire après avoir lancé ça: Et bien… C’est compliqué. Comme je l’ai dit plus haut, ce qui avait fait de RDR un chef d’œuvre selon moi, c’est la capacité du jeu à m’impacter émotionnellement, notamment par la mort tragique et injuste de John. Ici, la mort d’Arthur est prévisible, je regrette d’ailleurs qu’on n’accorde pas au joueur le temps de faire le deuil du personnage. Il meurt, cinématique de dix secondes, et on passe à la suite. Pas le temps d’être triste. De plus, la soundtrack de ce jeu est géniale, il y a de très bonnes musiques qui auraient pu être mises au moment de sa mort, mais en fin de compte on a juste droit à une version « High » de « May i stand unshaken », j’ai trouvé ça moyen. Pourtant, la musique a été particulièrement bien choisis à d’autres moments que j’ai adoré : quand Arthur revient au repaire de la bande sur l’air de « May i stand Unshaken », au retour de Guarma, mais aussi lorsqu’il revient au camp sur la musique « That’s the way it is », avant la mission « finale », c’était très beau. Si la mort d’Arthur ne m’a pas choquée, une des dernières phrases qu’il a prononcées m’a pourtant profondément marquée. Il s’agit du « I gave you all i had… I did. », adressé à Dutch (qui lui-même n’a pas su quoi répondre), alors qu’il s’apprête à trépasser. Cette phrase m’a marquée profondément, et j’y ai repensé pendant bien deux jours. Je n’étais pas triste, mais j’avais de la peine. Je disais plus haut que je reprochais à Arthur de ne pas avoir de réels buts et ambitions. C’est simplement parce qu’il a consacré sa vie à Dutch. Il a par exemple fait passer la bande avant sa vie de famille, ce qui a probablement causé la perte de sa femme et de son fils. Malheureusement, il se rend compte de ce à coté de quoi il est passé beaucoup trop tard, à l’aube de sa mort, ce qui explique pourquoi il aide John et place beaucoup d’espoirs en lui, afin qu’il ne reproduise pas les mêmes erreurs. J’ai aussi été marqué quand Micah et Dutch ont commencés à faire des plans et cacher des choses à Arthur, j’ai vraiment ressentis cette sensation de rejet. J’avais donc de la peine pour Arthur qui a basé toute sa vie sur la loyauté pour au final se faire abandonner. Ainsi, en se consacrant entièrement à Dutch, il est passé à côté de sa vie… Donc oui, ce jeu m’a marqué, peut-être pas autant que le premier RDR, mais bien plus que tous les autres jeux auxquels j’ai pu jouer. C’est pourquoi je le place en deuxième position de mon top de mes jeux préférés, ne comportant que deux jeux. J’ai appris il y a quelques jours que, selon des rumeurs, Rockstar prévoirait d’incorporer l’histoire de RDR1 à RDR2. Cela expliquerait d’une part la présence de la partie de la carte de RDR1 (et de sa non-exploitation), mais cela expliquerait aussi pourquoi l’épilogue prend autant de place dans l’histoire de RDR2. En plus, ça expliquerait pourquoi on n’a pas eu de remaster plus tôt et ça légitimerait le portage vers une version PC. Enfin, Rockstar donnerait une sacrée leçon à l’industrie du jeu vidéo en mettant en DLC un jeu complet remasterisé. Honnêtement, je pense qu’ils en sont capables, à voir s’ils le font payer (probablement), et si oui, à quel prix.
  25. 7 points
    JeyM

    Nouvel administrateur : JeyM

    Merci pour ces encouragements messieurs de l'escadron / garnison ECHO Comprenez bien que ce serait difficile de nommer NS modérateur, et ce pour plusieurs raisons : 1) C'est un travail a temps plein de ce fait il ne respectera plus vos horaires militaires 2) Il aura accès au pseudo des personnes qu'il trouve malveillantes et les traquera sur GTA / RD Online, ça risquerait de troubler vos opérations 3) NS deviendrait le supérieur de Khalys sur le forum, ceci est contraire à votre hiérarchie 4) Soyons honnêtes, on sait très bien qu'il supprimera le topic "No Limit" puis me dira "J'ai glissé chef ... chef oui chef" Sachant que 3 points sur 4 impliquent un trouble chez les ECHO, je me dois de décliner votre offre, qui était pourtant parfaitement crédible et justifiée.
Ce classement est paramétré sur Paris/GMT+02:00